Connectez-vous à nous

La route 335 fait une autre victime

Actualités

La route 335 fait une autre victime

DRAME. Un Lavallois âgé d’une soixantaine d’années a perdu la vie en fin d’après-midi samedi 14 janvier dans un accident impliquant trois véhicules sur la route 335.

Commentaires

Le décès du conducteur qu’on ne peut identifier pour le moment a été constaté par l’équipe d’Urgence-Santé sur les lieux de l’accident survenu moins de deux kilomètres au nord du boulevard Dagenais.

Blessées

La conjointe de la victime qui prenait place à l’intérieur du véhicule, lequel circulait en direction nord, a été transportée à l’hôpital par ambulance. Bien qu’elle souffrait de blessures sérieuses, on ne craignait pas pour sa vie.

Également hors de danger, la conductrice de la voiture qui roulait en sens opposé a aussi été conduite à l’hôpital. Il s’agit d’une résidente de Bois-des-Filion âgée de 58 ans.

Appelés sur les lieux vers 17h30, les pompiers ont dû recourir aux pinces de désincarcération pour extirper la victime et les deux blessées, indique le chef aux opérations du Service de sécurité incendie, Carl Lavigne.

Quant au troisième véhicule impliqué, ses occupants, un couple lavallois et ses trois jeunes enfants, s’en sont tirés indemnes, et ce, malgré que leur voiture ait été déclarée perte totale, explique le lieutenant à la gendarmerie de la Police de Laval, Frédéric Jean.

Traitée sur place par les ambulanciers pour un choc nerveux, la famille a par la suite été raccompagnée à son domicile par les policiers, précise-t-il.

Enquête

Si on ne connaît pas les causes de cet accident mortel, on sait toutefois que l’alcool n’est pas en cause.

Les enquêteurs du Service de police, qui sont demeurés sur les lieux pendant plusieurs heures pour tenter de reconstituer la scène du drame, rencontreront dans les prochains jours les deux femmes qui étaient à bord des véhicules impliqués dans la collision frontale.

Route à haut risque

Soulignons que la route 335 que constitue le prolongement de l’autoroute Papineau (A-19) est identifiée comme une voie de circulation à haut risque.

À double sens, ce tronçon de 10 kilomètres, reliant le boulevard Dagenais à Bois-des-Filion, a connu son lot d’accidents mortels ces dernières années comme en témoignent ces croix plantées en bordure de la route.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page