Connectez-vous à nous

La livraison du courrier à domicile vit ses dernières semaines

Actualités

La livraison du courrier à domicile vit ses dernières semaines

POSTES CANADA. D’ici la première neige, Postes Canada entend compléter son plan de conversion aux boîtes postales communautaires (BPC) en sol lavallois, ce qui sonnera le glas du service de livraison du courrier à domicile.

Commentaires

Entrepris en novembre 2014, cet important virage touche près de 75 000 foyers lavallois. Depuis l’été, 25 000 ont subi la cessation du service, alors que les 50 000 autres devront s’y faire au cours des prochaines semaines.

Jusqu’à la fin de l’hiver dernier, le Service de l’urbanisme de la Ville collaborait avec Postes Canada à la stratégie d’implantation, mais une demande de moratoire adoptée en mars par le conseil municipal a eu pour effet de rompre les ponts.

Deux mois plus tard, Laval, Montréal et Longueuil entreprenaient des procédures légales contre la Société des postes, à qui on reprochait l’absence de consultation et le manque d’ouverture à l’égard de la réalité des milieux urbains.

«C’est certain que ça va toujours mieux quand on a la collaboration municipale, reconnaît Anick Losier, porte-parole de la société de la Couronne. C’est le choix de la municipalité de ne pas participer. On a travaillé directement avec les résidents.»

Aujourd’hui, l’île Jésus compte 6250 nouvelles boîtes postales communautaires, lesquelles se déploient sur 1750 sites.

À l’écoute

Ces derniers mois, on ne compte plus les citoyens qui ont dénoncé l’arbitraire exercé par Postes Canada dans l’emplacement de leurs sites de cueillette du courrier, souvent au détriment de leur vie privée, disent-ils.

À l’inverse, Mme Losier assure que les citoyens ont été largement consultés et que leurs préoccupations ont été prises en compte tout au long du processus.

«On a d’abord mené un sondage en ligne, où 94 % des répondants lavallois ont notamment exprimé leur préférence pour de plus petits sites à distance de marche de la maison», explique-t-elle, avant d’ajouter que «pour chacun des sites retenus, on est allé frapper aux portes des résidences adjacentes» pour expliquer et valider le choix de l’emplacement.

En cas d’absence, un pamphlet avec un numéro de téléphone était déposé dans la boîte aux lettres.

«Tous les gens qui sont en train de subir un changement ont reçu au moins 6 lettres et certains en recevront jusqu’à 10», poursuit Anick Losier en évoquant les citoyens qui se sont prévalus du programme de mesures d’adaptation.

Cela dit, elle convient que malgré la meilleure volonté du monde, Postes Canada n’est pas toujours en mesure de satisfaire aux demandes des citoyens, ce qui peut la rendre «très impopulaire» auprès de certains.

Mesures d’adaptation

Une série de mesures a été prévue pour répondre aux besoins des citoyens aux prises avec un handicap ou des problèmes de mobilité.

On peut, entre autres, installer un tiroir coulissant dans la boîte postale pour qu’il soit plus facile pour le client d’atteindre le courrier sans avoir à se pencher ou à s’étirer. Il est aussi possible de réexpédier le courrier à un bureau de poste ou à une personne de son entourage ou encore d’assurer la livraison du courrier au domicile du client un jour par semaine.

Pour en connaître davantage sur ces mesures fournies gratuitement ou pour toute autre question, Postes Canada a créé la ligne sans frais 1 844 454-3009.

25 172

Nombre de propriétés qui a vu cesser le service de livraison à domicile depuis l’été

48 346

Nombre de propriétés qui perdra le service de livraison à domicile cet automne

35 439

Nombre de propriétés où le courrier a toujours été acheminé dans une boîte postale communautaire

46 183

Nombre de logements (condos, appartements et unités de résidences pour personnes âgées) qui continueront de recevoir leur courrier dans une case centralisée à l’entrée de l’immeuble

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page