Connectez-vous à nous

Jean Coupal met en doute la compétence de ses successeurs

lidl opening times today

Actualités

Jean Coupal met en doute la compétence de ses successeurs

GOUVERNANCE. Conseiller démissionnaire du Mouvement lavallois, siégeant aujourd’hui à titre d’indépendant, Jean Coupal critique sévèrement le choix de ses successeurs au sein des comités municipaux desquels il a été successivement évincé les 12 et 13 janvier.

Commentaires

Pour le remplacer, le conseil municipal a nommé Paolo Galati, conseiller de Saint-Vincent-de-Paul, au Comité de vérification de la Ville, alors que le comité exécutif a désigné Ray Khalil, conseiller de Sainte-Dorothée, au Comité de retraite du régime de retraite des employés de la Ville de Laval.

Khalil

«En nommant M. Khalil, on voit bien que l’administration Demers se fout des compétences», affirmait le 14 janvier Jean Coupal, qualifiant son successeur comme «un autre pion sur un comité qui malheureusement n’apportera aucune valeur ajoutée».

Diplômé en biologie médicale de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Ray Khalil est aujourd’hui à la tête de deux entreprises dans le domaine de la restauration, à savoir un service de traiteur ainsi qu’une cafétéria à l’Organisation de l’aviation civile et internationale (l’OACI).

Galati

La veille, M. Coupal avait tenu des propos aussi durs à l’endroit de M. Galati, un gérant d’artistes et producteur de disques de profession: «Il n’a aucune connaissance en comptabilité, [conséquemment] il ne posera aucune question.»

Nommément formé de quatre élus dont Paolo Galati, le Comité de vérification de la Ville a entre autres mandats celui d’informer le Vérificateur général des intérêts et des préoccupations du conseil municipal à l’égard de la vérification des comptes et affaires de la Ville et de tout organisme et sociétés paramunicipales compris dans le périmètre comptable de la municipalité.

Pour sa part, Jean Coupal est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) spécialisée en finances des HEC Montréal et conseiller en gestion depuis plus de 25 ans.

Réaction

En fin de journée, le 14 janvier, le maire Marc Demers a ainsi réagi aux propos de son ancien conseiller: «Les commentaires méprisants de M. Coupal sont malheureux et ils en disent plus sur lui-même que sur ses collègues qu’il dénigre. De toute évidence, Jean Coupal n’a toujours pas compris que le rôle d’un conseiller municipal n’est pas de se substituer aux experts.»

Quant aux deux élus fraîchement promus, M. Demers a indiqué qu’ils avaient non seulement toute sa confiance, mais également «toute la compétence pour représenter avec dignité leurs concitoyens aux comités sur lesquels ils siègent».

À lire aussi:

Jean Coupal se voit retirer de deux comités

Jean Coupal quitte le Mouvement lavallois

«Jean Coupal aurait dû se presenter comme independant» – Marc-Demers

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page