Connectez-vous à nous

Jean-Claude Gobé dévoile ses engagements envers les aînés

lidl opening times today

Actualités

Jean-Claude Gobé dévoile ses engagements envers les aînés

POLITIQUE. Moins de deux semaines avant les élections du 5 novembre, Jean-Claude Gobé, chef d’Action Laval, a fait connaître ses intentions dans le but d’améliorer les conditions de vie des aînés lavallois, et ce, dans différentes sphères.

Commentaires

D’entrée de jeu, il s’est engagé à augmenter la subvention de maintien à domicile de 50 $ (100 à 150 $) et de 100 $ pour celle versée à ceux qui bénéficient du supplément de revenu garanti (200 à 300 $).

«Aujourd’hui, tout augmente, les taxes, les frais de téléphone, les impôts, mais les revenus n’augmentent pas», relève Jean-Claude Gobé, qui aimerait bien participer, avec les différents paliers gouvernementaux, à une discussion visant à hausser les pensions et le supplément de revenu garanti. «Je m’engage à travailler là-dessus et de faire partie d’un front commun.»

Transport gratuit

S’il est porté au pouvoir le premier dimanche de novembre, Jean-Claude Gobé conserverait la gratuité dans les autobus pour les aînés de 65 ans et plus. Le service serait bonifié avec des abribus adaptés et des arrêts à proximité.

Il est également revenu sur son concept d’autobus à capacité moyenne qui pourrait circuler en journée, en-dehors des heures de pointe, «afin d’augmenter la mobilité des gens âgés».

«Ça existe en Europe et aux États-Unis, ça devrait fonctionner ici aussi», a-t-il souligné.

Déneigement

Corde sensible en hiver, le déneigement serait amélioré en enlevant les bancs de neige devant notamment les résidences pour personnes âgées et rendant les trottoirs et rues plus sécuritaires avec l’épandage d’abrasif.

«Il y a des gens qui tombent, qui glissent. Les aînés doivent se rendre à leur boîte postale communautaire et c’est dangereux. Il faut que ça devienne sécuritaire et facile de circuler à Laval. Évidemment, tout ça va aussi servir aux autres citoyens lavallois.»

Policiers et commerces de proximité

Jean-Claude Gobé augmenterait également les effectifs au sein du corps policier lavallois afin de bien répondre aux urgences. «Par exemple, le nombre de patrouilles la nuit passerait de 5 à 10 et dans une ville comme Laval, il faudrait au-delà de 300 policiers pour être dans la norme.»

Finalement, le chef de l’opposition officiel à l’Hôtel de Ville vise le regain des commerces de proximité, tels boulangerie, pâtisserie, dépanneur, afin que les citoyens puissent avoir accès à des produits et services sans avoir à se déplacer sur des kilomètres.

«Il faut les aider à s’installer. Les gens âgés me disent qu’ils n’ont rien autour. La Ville pourrait faciliter leur implantation, ce qui améliorerait la qualité de vie de nos aînés. Il faut aller dans cette direction-là.»

D’entrée de jeu, il s’est engagé à augmenter la subvention de maintien à domicile de 50 $ (100 à 150 $) et de 100 $ pour celle versée à ceux qui bénéficient du supplément de revenu garanti (200 à 300 $).

«Aujourd’hui, tout augmente, les taxes, les frais de téléphone, les impôts, mais les revenus n’augmentent pas», relève Jean-Claude Gobé, qui aimerait bien participer, avec les différents paliers gouvernementaux, à une discussion visant à hausser les pensions et le supplément de revenu garanti. «Je m’engage à travailler là-dessus et de faire partie d’un front commun.»

Transport gratuit

S’il est porté au pouvoir le premier dimanche de novembre, Jean-Claude Gobé conserverait la gratuité dans les autobus pour les aînés de 65 ans et plus. Le service serait bonifié avec des abribus adaptés et des arrêts à proximité.

Il est également revenu sur son concept d’autobus à capacité moyenne qui pourrait circuler en journée, en-dehors des heures de pointe, «afin d’augmenter la mobilité des gens âgés».

«Ça existe en Europe et aux États-Unis, ça devrait fonctionner ici aussi», a-t-il souligné.

Déneigement

Corde sensible en hiver, le déneigement serait amélioré en enlevant les bancs de neige devant notamment les résidences pour personnes âgées et rendant les trottoirs et rues plus sécuritaires avec l’épandage d’abrasif.

«Il y a des gens qui tombent, qui glissent. Les aînés doivent se rendre à leur boîte postale communautaire et c’est dangereux. Il faut que ça devienne sécuritaire et facile de circuler à Laval. Évidemment, tout ça va aussi servir aux autres citoyens lavallois.»

Policiers et commerces de proximité

Jean-Claude Gobé augmenterait également les effectifs au sein du corps policier lavallois afin de bien répondre aux urgences. «Par exemple, le nombre de patrouilles la nuit passerait de 5 à 10 et dans une ville comme Laval, il faudrait au-delà de 300 policiers pour être dans la norme.»

Finalement, le chef de l’opposition officiel à l’Hôtel de Ville vise le regain des commerces de proximité, tels boulangerie, pâtisserie, dépanneur, afin que les citoyens puissent avoir accès à des produits et services sans avoir à se déplacer sur des kilomètres.

«Il faut les aider à s’installer. Les gens âgés me disent qu’ils n’ont rien autour. La Ville pourrait faciliter leur implantation, ce qui améliorerait la qualité de vie de nos aînés. Il faut aller dans cette direction-là.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page