Connectez-vous à nous

Entente de principe entre la Ville et ses policiers

Actualités

Entente de principe entre la Ville et ses policiers

DÉVELOPPEMENT. Les longues heures de négociation passées en médiation le vendredi 28 avril entre la Fraternité des policiers de Laval et la Ville auront finalement porté fruit, débouchant sur un projet d’entente de principe.

Commentaires

Les policiers du Service de police de Laval sont sans convention depuis le 31 décembre 2013. Ces derniers mois, les moyens de pression avaient gagné en intensité.

«Patience et persévérance de part et d’autres auront finalement permis de s’entendre, mais nous devons faire entériner la chose par nos membres, espérons d’ici la fin du mois de mai», de mentionner André Potvin, président de la Fraternité des policiers de Laval qui devrait donc tenir une assemblée spéciale où ses membres seront appelés à se prononcer sur l’entente de vendredi dernier.

Du côté du bureau du maire, Marc Demers n’a pas voulu commenter en détail. Le premier magistrat de la Ville affirme vouloir concentrer toute son attention sur cette entente de principe qui concerne principalement la restructuration du régime de retraite.

Cet accord est survenu au lendemain du dépôt d’un projet de loi obligeant le port de l’uniforme par les policiers et les constables spéciaux dans l’exercice de leurs fonctions par le gouvernement du Québec.

Les policiers du Service de police de Laval sont sans convention depuis le 31 décembre 2013. Ces derniers mois, les moyens de pression avaient gagné en intensité.

«Patience et persévérance de part et d’autres auront finalement permis de s’entendre, mais nous devons faire entériner la chose par nos membres, espérons d’ici la fin du mois de mai», de mentionner André Potvin, président de la Fraternité des policiers de Laval qui devrait donc tenir une assemblée spéciale où ses membres seront appelés à se prononcer sur l’entente de vendredi dernier.

Du côté du bureau du maire, Marc Demers n’a pas voulu commenter en détail. Le premier magistrat de la Ville affirme vouloir concentrer toute son attention sur cette entente de principe qui concerne principalement la restructuration du régime de retraite.

Cet accord est survenu au lendemain du dépôt d’un projet de loi obligeant le port de l’uniforme par les policiers et les constables spéciaux dans l’exercice de leurs fonctions par le gouvernement du Québec.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page