Connectez-vous à nous

Deux équipes lavalloises en PLSQ

Soccer

Deux équipes lavalloises en PLSQ

Fabrose et Monteuil, deux clubs de l’Association régionale de soccer de Laval, feront leur entrée au sein de la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ) en fin de semaine.

Commentaires

Fabrose, qui compte dans ses rangs une équipe masculine, lancera sa saison le samedi 5 mai, à 15h, au parc Cartier. Les Lavallois accueilleront Mont-Royal/Outremont.

Chez les filles, le club de soccer Monteuil fera partie de la première mouture de la PLSQ au niveau féminin. Le match d’ouverture aura lieu le dimanche 6 mai, à 17h30, au Stade Bois-de-Boulogne, alors que Monteuil croisera le fer avec les Lakers du Lac Saint-Louis.

«Plusieurs activités sont prévues en marge de ce match inaugural pour divertir toute la famille», assure la responsable des communications de l’ARS Laval, Marie-Ève Simard.

L’entraîneur du CS Fabrose, Josy Madelonet, a accueilli de nombreux joueurs au camp d’entraînement d’octobre à mars. Il en a choisi 16, dont 6 Lavallois: Markus Clément, Mikaël Gariépy, William Flores, Émile Castonguay, Nareg Kaloglian et Simon Spénard-Lapierre (capitaine).

«Nous avons gardé une place pour les jeunes talents locaux, admet l’ancien gardien de but d’origine suisse. Nous voulons donner un bon spectacle et faire honneur à Laval.»

Un bâtisseur

Madelonet a l’impression de déjà-vu. C’est lui qui a démarré la formation de Gatineau dans la PLSQ il y a quelques années. «Je suis un constructeur, je construis des équipes. J’ai conduit Gatineau à une quatrième place et en séries éliminatoires dès leur première année d’existence. Le talent est important, mais tout est une question de travail et de chimie.»

Cette formation rivalisera avec l’AS Blainville, CS Longueuil, CS Mont-Royal Outremont, CS St-Hubert, Dynamo de Québec, FC Gatineau et FC Lanaudière. Fabrose compte aussi sur une équipe de réserve qui servira de club-école à la formation senior.

Première saison pour les filles

Après trois ans de discussions, les meilleures joueuses de soccer du Québec pourront enfin jouer en Première ligue (PLSQ) comme le font les garçons du soccer semi-professionnel.

Monteuil a confié les rênes de l’équipe à David Cerasuolo. Des anciennes joueuses de Monteuil, soit Stéphie-Ann Dadaille/Virginie Labossière et des Comètes, Sophie Thérien et Kaitlyn Fournier, ont percé l’alignement. Stéphie-Ann sera la capitaine.

Outre Monteuil, quatre autres équipes amorceront leurs activités ce week-end, soit le FC Sélect Rive-Sud, le Dynamo de Québec, l’AS Blainville et les Lakers du Lac Saint-Louis.

Marco Masucci, directeur technique au CS Monteuil, a dû faire une croix sur certains des meilleurs éléments régionaux. Plusieurs évoluent en Europe ou aux États-Unis. «Nous avons approché Geneviève Richard (France), Amy Pietrangelo (Allemagne) et plusieurs autres filles dans les universités américaines ou dans la W-League, mais elles ont des obligations envers différents clubs.»

Masucci croit avoir une équipe talentueuse et équilibrée sous la main. «On joue bien le ballon. On sait aussi bien se défendre physiquement. On donnera un beau spectacle.»

Il indique que l’avenir de la nouvelle formation s’annonce fort prometteur. «Nous avons beaucoup de talent dans nos clubs élites des moins de 16 ans et moins de 17 ans. La relève est là.»

Près de 500 billets de saison ont déjà trouvé preneur. «Il y aura de l’action dans les gradins du Complexe Bois-de-Boulogne», promet Marco Masucci.

PLSQ

La Première Ligue de soccer de Québec est un circuit de division 3. Avec l’arrivée de Laval, il comptera dans ses rangs huit formations chez les hommes. Depuis 2014, le champion de la PLSQ rencontre chaque année le champion de la League 1 Ontario, le circuit de division 3, de nos voisins. Outre l’Impact de Montréal (MLS), il s’agit du plus haut niveau de soccer dans la province.

Fabrose, qui compte dans ses rangs une équipe masculine, lancera sa saison le samedi 5 mai, à 15h, au parc Cartier. Les Lavallois accueilleront Mont-Royal/Outremont.

Chez les filles, le club de soccer Monteuil fera partie de la première mouture de la PLSQ au niveau féminin. Le match d’ouverture aura lieu le dimanche 6 mai, à 17h30, au Stade Bois-de-Boulogne, alors que Monteuil croisera le fer avec les Lakers du Lac Saint-Louis.

«Plusieurs activités sont prévues en marge de ce match inaugural pour divertir toute la famille», assure la responsable des communications de l’ARS Laval, Marie-Ève Simard.

L’entraîneur du CS Fabrose, Josy Madelonet, a accueilli de nombreux joueurs au camp d’entraînement d’octobre à mars. Il en a choisi 16, dont 6 Lavallois: Markus Clément, Mikaël Gariépy, William Flores, Émile Castonguay, Nareg Kaloglian et Simon Spénard-Lapierre (capitaine).

«Nous avons gardé une place pour les jeunes talents locaux, admet l’ancien gardien de but d’origine suisse. Nous voulons donner un bon spectacle et faire honneur à Laval.»

Un bâtisseur

Madelonet a l’impression de déjà-vu. C’est lui qui a démarré la formation de Gatineau dans la PLSQ il y a quelques années. «Je suis un constructeur, je construis des équipes. J’ai conduit Gatineau à une quatrième place et en séries éliminatoires dès leur première année d’existence. Le talent est important, mais tout est une question de travail et de chimie.»

Cette formation rivalisera avec l’AS Blainville, CS Longueuil, CS Mont-Royal Outremont, CS St-Hubert, Dynamo de Québec, FC Gatineau et FC Lanaudière. Fabrose compte aussi sur une équipe de réserve qui servira de club-école à la formation senior.

Première saison pour les filles

Après trois ans de discussions, les meilleures joueuses de soccer du Québec pourront enfin jouer en Première ligue (PLSQ) comme le font les garçons du soccer semi-professionnel.

Monteuil a confié les rênes de l’équipe à David Cerasuolo. Des anciennes joueuses de Monteuil, soit Stéphie-Ann Dadaille/Virginie Labossière et des Comètes, Sophie Thérien et Kaitlyn Fournier, ont percé l’alignement. Stéphie-Ann sera la capitaine.

Outre Monteuil, quatre autres équipes amorceront leurs activités ce week-end, soit le FC Sélect Rive-Sud, le Dynamo de Québec, l’AS Blainville et les Lakers du Lac Saint-Louis.

Marco Masucci, directeur technique au CS Monteuil, a dû faire une croix sur certains des meilleurs éléments régionaux. Plusieurs évoluent en Europe ou aux États-Unis. «Nous avons approché Geneviève Richard (France), Amy Pietrangelo (Allemagne) et plusieurs autres filles dans les universités américaines ou dans la W-League, mais elles ont des obligations envers différents clubs.»

Masucci croit avoir une équipe talentueuse et équilibrée sous la main. «On joue bien le ballon. On sait aussi bien se défendre physiquement. On donnera un beau spectacle.»

Il indique que l’avenir de la nouvelle formation s’annonce fort prometteur. «Nous avons beaucoup de talent dans nos clubs élites des moins de 16 ans et moins de 17 ans. La relève est là.»

Près de 500 billets de saison ont déjà trouvé preneur. «Il y aura de l’action dans les gradins du Complexe Bois-de-Boulogne», promet Marco Masucci.

PLSQ

La Première Ligue de soccer de Québec est un circuit de division 3. Avec l’arrivée de Laval, il comptera dans ses rangs huit formations chez les hommes. Depuis 2014, le champion de la PLSQ rencontre chaque année le champion de la League 1 Ontario, le circuit de division 3, de nos voisins. Outre l’Impact de Montréal (MLS), il s’agit du plus haut niveau de soccer dans la province.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Soccer

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page