Connectez-vous à nous

Des vagues aux dunes de sable

lidl opening times today

Actualités

Des vagues aux dunes de sable

L’athlète de bateau-dragon lavalloise Lynne Fontaine devra troquer la rame pour des bâtons de marche lors du 2e Rose Trip, une course d’orientation solidaire et féminine qui se déroulera du 31 octobre au 5 novembre.

Le désert du Sahara, au Maroc, se dressera alors devant son équipe, ayant pour seuls guides une boussole et un carnet de route, lors de trois parcours d’une journée chacun.

La résidente de Laval-des-Rapides pourra compter sur l’aide de cinq coéquipières, puisque deux trios se sont fusionnés pour former la troupe Entre deux dunes.

«Ce qui est intéressant, c’est que plutôt de viser l’achèvement du parcours le plus rapidement possible, il faut le compléter en ayant marché la plus courte distance», note-t-elle. Inscrites dans la catégorie Open+, elles arpenteront de 18 à 23 kilomètres par étape.

Solidaires

Le défi est entièrement féminin, s’adressant à toutes les femmes de plus de 18 ans voulant se dépasser. Outre l’inscription, les profits supplémentaires amassés iront aux organisme français Cancer du sein, parlons-en! et Les enfants du désert, une association qui vient en aide aux familles du Maroc et d’Argentine.

«Chacun sent la responsabilité de ne pas décevoir les autres, affirme Mme Fontaine, soulignant qu’aucune d’entre elles n’a d’expérience en orientation. Ça va nous forcer à repousser nos limites.»

«Certaines femmes de mon équipe y vont avec une approche spirituelle de réflexion sur soi. Moi, j’aimerais être une inspiration pour ma fille.»

– Lynne Fontaine, participante au Rose Trip

Pour donner une touche locale à leur voyage, les 6 femmes d’environ 40 ans vont donner 10 % des montants amassés à la Fondation du cancer du sein du Québec. Elles souhaitent une récolte totale de 10 000 $.

«Une coéquipière a perdu sa grand-mère par cette maladie, raconte la Lavalloise. Moi, ma tante a été touchée. Ça affecte tout le monde.»

Pour s’entraîner, les femmes se réunissent à chaque mois pour marcher au parc national de la Yamaska, parc Boucherville ou mont Saint-Bruno.

Don de chèvre

Si suffisamment d’argent est amassé, l’équipe aimerait acheter une chèvre pour les Enfants du désert. Celle-ci permettrait, avec celles données par d’autres équipes, de rendre autonomes les femmes à Haroun, petit hameau du désert, par la vente de produits laitiers.

L’année dernière, 76 chèvres et leur alimentation pour un an ont été financées par les marcheuses.

Éco-responsable

L’expérience a un objectif de moindre impact écologique. De ce fait, les trekkeuses s’engagent à ne laisser aucune trace de leur passage, en utilisant des bouteilles et contenants réutilisables et ramassant les déchets qui se trouvent sur leur route.

«C’est une occasion pour réfléchir à notre consommation et penser à la prochaine génération», résume la mère d’une fille de neuf ans.

 

Le chandail officiel de l’équipe avec leur logo, en arrière, qui représente les deux trios qui se sont joints l’un à l’autre. (Photo 2M.Media)

 

Bateau-dragon

La dépense énergétique ne devrait pas être un problème pour Lynne Fontaine. Elle fait partie de la l’équipe sénior (40 ans et plus) des 22dragons, le club ayant eu la plus belle récolte de médailles lors des mondiaux 2018.

En pause depuis un an en raison d’une blessure à l’épaule, elle a fait son premier entraînement de la saison dans le bassin olympique, le 9 mai.

«Le défi va surtout être de trouver le bon chemin avec des instruments qui ne sont pas familiers, dont le carnet de route, ajoute-t-elle. Nous aurons un petit cours à la première journée, mais c’est tout.»

Un début

Ce ne sera pas la première fois que Lynne Fontaine foule le sol du Maroc, elle qui y est allée en 2017 pour un voyage d’agrément. «Je suis tombée en amour avec le pays, commente-t-elle. Je n’ai pas vu le désert, donc je suis contente de voir ce côté plus dépaysant.»

Sa collègue de travail lui ayant parlé d’un autre défi solidaire, elle pense que ce n’est qu’un début. «D’ici deux ans, j’aimerais découvrir le Machu Picchu, précise-t-elle. Éventuellement, je veux atteindre le sommet du Kilimandjaro et, quand ma fille sera assez âgée, compléter le Trophée Rose des Andes avec elle.»

Des dons peuvent être remis à l’équipe Entre deux dunes par le biais du site Web www.gofundme.com/entre-deux-dunes-rose-trip-2019 ainsi que la page Facebook portant le nom du groupe. Des activités de financement y sont annoncées.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à l'éducation, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page