Connectez-vous à nous

De la caméra cachée au micro pour Alex Roof

lidl opening times today

Culture

De la caméra cachée au micro pour Alex Roof

SPECTACLE. Après ses 140 capsules humoristiques Pourquoi pas? vues par plus de 12 millions de personnes en France, Belgique et au Canada depuis 2014, l’humoriste Alex Roof entreprend enfin une première tournée solo à travers les salles et bars du Québec.

Commentaires

«Quand j’ai commencé mes tournages Web, je faisais déjà de la scène, raconte celui que les Québécois ont d’abord connu comme chroniqueur d’AleXtrême, sa propre émission diffusée sur Musique Plus. Je partage des anecdotes, blagues et beaucoup de vécu.»

Que ce soit en relatant une nuit passée en prison après avoir été surpris en train de voler sa propre voiture, une histoire loufoque de grand-papa burger, des mauvais coups et mésaventures vécues sur les planches ou le harcèlement sexuel défrayant les manchettes en ce moment, Alex Roof livre son spectacle dans la plus pure tradition américaine, micro en main, sans décor.

«Seule précaution: oreilles sensibles s’abstenir! Mon humour n’est pas sans vulgarité, que ce soit sexuel ou juste trash, souligne Alex Roof, qui a fini l’École nationale de l’humour, en 2009. Dès le début, on prévient les gens qu’il n’est pas trop tard pour sortir s’acheter des billets pour Mario Jean. N’empêche, mes gags restent de bon goût!»

En cours de soirée, le public aura également droit à des coups de téléphone en direct, une des spécialités de cet amateur de l’humour à la Jackass  et originaire de Trois-Rivières.

Première partie

Pour mettre les spectateurs du Cabaret Apollon dans l’ambiance, Alex Roof a fait appel à son collègue Alexandre Bisaillon et son personnage à la fois anxieux et attachant.

«C’est un gars super drôle dont l’énergie brute est idéale pour commencer une telle soirée où les gens vont être assis quelques heures», de préciser l’humoriste.

Alex Roof sera en spectacle le vendredi 1er décembre, à 20h, au Cabaret Apollon (1600, rue Robinson), dans Chomedey. Information: 438 503-4949.

«Quand j’ai commencé mes tournages Web, je faisais déjà de la scène, raconte celui que les Québécois ont d’abord connu comme chroniqueur d’AleXtrême, sa propre émission diffusée sur Musique Plus. Je partage des anecdotes, blagues et beaucoup de vécu.»

Que ce soit en relatant une nuit passée en prison après avoir été surpris en train de voler sa propre voiture, une histoire loufoque de grand-papa burger, des mauvais coups et mésaventures vécues sur les planches ou le harcèlement sexuel défrayant les manchettes en ce moment, Alex Roof livre son spectacle dans la plus pure tradition américaine, micro en main, sans décor.

«Seule précaution: oreilles sensibles s’abstenir! Mon humour n’est pas sans vulgarité, que ce soit sexuel ou juste trash, souligne Alex Roof, qui a fini l’École nationale de l’humour, en 2009. Dès le début, on prévient les gens qu’il n’est pas trop tard pour sortir s’acheter des billets pour Mario Jean. N’empêche, mes gags restent de bon goût!»

En cours de soirée, le public aura également droit à des coups de téléphone en direct, une des spécialités de cet amateur de l’humour à la Jackass  et originaire de Trois-Rivières.

Première partie

Pour mettre les spectateurs du Cabaret Apollon dans l’ambiance, Alex Roof a fait appel à son collègue Alexandre Bisaillon et son personnage à la fois anxieux et attachant.

«C’est un gars super drôle dont l’énergie brute est idéale pour commencer une telle soirée où les gens vont être assis quelques heures», de préciser l’humoriste.

Alex Roof sera en spectacle le vendredi 1er décembre, à 20h, au Cabaret Apollon (1600, rue Robinson), dans Chomedey. Information: 438 503-4949.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page