Connectez-vous à nous
masque oxygène infirmière hospitalisation COVID-19 coronavirus
Alors que les hospitalisations sont en augmentation à Laval, ce sont 24 268 citoyennes et citoyens qui se sont rétablis de la COVID-19 depuis mars 2020, dont 280 ces 3 derniers jours. (Photo gracieuseté)

COVID-19

Coronavirus: baisse des cas actifs et hausse des hospitalisations à Laval

Si Laval connaît une diminution de 39 cas actifs depuis vendredi dernier, la région enregistre néanmoins 4 malades supplémentaires à l’hôpital reliés à la COVID-19, dont 11 sont aux soins intensifs.

Ce sont 775 personnes lavalloises qui sont actuellement touchées par le coronavirus, un taux d’infection de 174 cas actifs par 100 000 habitants, alors que le bilan des décès se maintient à 876 pertes de vie, soit 20 de plus en un mois.

Laval a toutefois ajouté 241 nouveaux cas confirmés de COVID-19 ces 3 derniers jours. À ce jour, 25 919 citoyens lavallois ont donc contracté le coronavirus, soit une proportion de 5804 cas confirmés par 100 000 habitants.

Fait plus inquiétant, 111 employés du CISSS de Laval sont quant à eux absents du travail en raison de la pandémie. C’est tout de même 86 de plus qu’il y a exactement un mois.

Ces chiffres ont été dévoilés par la direction de santé publique de Laval dans la matinée du lundi 15 mars.

Tour de l’île Jésus

Secteur le plus éprouvé pendant cette deuxième vague de COVID-19, Chomedey a connu une bonne diminution de cas actifs en 3 jours, avec un total actuel de 168 (- 24); c’est aussi 143 cas actifs de moins qu’il y a un mois.

Chomedey est cependant le quartier ayant ajouté le plus de cas à son total absolu avec 50 nouvelles personnes testées positives au cours du weekend. Le bilan y est de 6394 cas validés de COVID-19 depuis mars 2020, soit une proportion de 6711 cas par 100 000 habitants.

Au centre de l’île Jésus, Pont-Viau, Renaud-Coursol, Laval-des-Rapides voient leurs cas actifs baisser de 29, avec un total actuel de 192, pour un taux de 239 cas actifs par 100 000 habitants. C’est une diminution de 12 cas actifs en un mois.

Le secteur 2 enregistre un total de 4521 citoyens testés positifs au coronavirus jusqu’ici, un ajout de 54 nouveaux cas durant le week-end, équivalant à un ratio de 5634 cas de COVID-19 par 100 000 habitants.

À l’inverse, le secteur formé de Fabreville-Est et Sainte-Rose connaît une étonnante augmentation de ses cas actifs (+ 20). Il compte 126 cas actifs en chiffres absolus, soit un taux d’infection de 167 cas actifs par 100 000 habitants.

Ces deux quartiers dénombrent désormais 3802 personnes ayant contracté le coronavirus depuis mars 2020, 50 de plus qu’il y a 3 jours, pointant son ratio total à 5026 cas par 100 000 habitants.

Autres secteurs

Le secteur de Vimont et Auteuil est l’un des deux qui demeurent sous la barre des 100 cas actifs de COVID-19 avec 84 qui en sont atteintes pour l’instant, malgré une augmentation de 3 cas actifs depuis vendredi dernier. N’empêche qu’on y compte 11 cas actifs en moins qu’il y a un mois, pour un ratio de cas actifs de 133 par 100 000 habitants en ce moment.

Quant au bilan du secteur 6 pour les cas validés de COVID-19 jusqu’ici, il y est 3219 avec une proportion d’infection de 5094 cas par 100 000 habitants. Vimont et Auteuil a ainsi recensé 32 nouveaux cas depuis le dernier décompte avant la fin de semaine.

Durant la même séquence, les gens de Duvernay, Saint-François et Saint-Vincent-de-Paul peuvent aussi se réjouir d’une diminution de 5 cas actifs. En ce moment, 81 personnes y combattent le coronavirus, une proportion de 128 cas actifs par 100 000 habitants.

Le secteur 1 enregistre 23 autres cas de COVID-19 en 3 jours, portant son bilan à 4212 validés depuis le début de la pandémie à Laval, pour un taux de 6680 cas par 100 000 habitants.

Finalement, Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Laval-Les Îles, Fabreville-Ouest et Laval-sur-le-Lac enregistrent 123 cas actifs en date du lundi 15 mars, une baisse de 2 cas actifs en 3 jours, présentant ainsi un taux d’infection de 178 cas actifs par 100 000 habitants.

Le bilan à ce jour y est de 3733 cas avérés de coronavirus, une augmentation de 33 cas depuis vendredi passé, pointant un ratio de 5398 cas par 100 000 habitants.

Mode de calcul

Prendre note que tel qu’indiqué sur le site Web du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, ces données par secteur incluent l’ensemble des cas des citoyens testés positifs à la COVID-19, qu’ils résident dans des milieux fermés ou ailleurs dans la communauté.

Les milieux fermés incluent des milieux de vie comme les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI), ainsi que les centres correctionnels.

Les données présentées sont calculées en fonction du lieu de résidence. Le CISSS tarde à déterminer le foyer de 38 cas jusqu’ici, dont un est encore actif.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page