Connectez-vous à nous

Collecte de fonds lavalloise pour la recherche sur le diabète de type-1

lidl opening times today

Actualités

Collecte de fonds lavalloise pour la recherche sur le diabète de type-1

Au cours d’une seule année, un enfant atteint de diabète de type-1 peut subir jusqu’à 1460 injections d’insuline pour stabiliser le taux de sucre dans son sang. Il s’agit aussi du nombre de dollars qu’Alexandre Karam-Lesage et sa mère Jessie voulaient récolter à l’occasion du Party DT1 de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile.

Cet événement virtuel, qui aura lieu le dimanche 14 juin, remplace la Marche pour la guérison du diabète 2020 qui ne pouvait se tenir en raison des règles de distanciation sociale liées à la COVID-19. Celle-ci vise habituellement à amasser des fonds pour faire avancer la recherche et supporter les familles touchées.

«Nous avons atteint l’objectif la semaine dernière et j’étais contente de l’augmenter, explique Jessie Karam. Comme Alexandre est diabétique depuis deux ans, j’ai décidé de doubler le montant visé.»

Au total, l’organisation de santé souhaite récolter 2,5 millions de dollars lors du rassemblement auquel participera des invités tels que Max Domi, attaquant des Canadiens de Montréal, et George Canyon, vedette canadienne de la musique country.

Adaptation

Alexandre a appris qu’il était atteint de diabète de type-1 le 19 avril 2018. À partir de ce moment, la vie du jeune homme de Sainte-Dorothée a changé.

«On ne se rend pas compte de l’impact et l’omniprésence du diabète, poursuit Mme Karam. Il ne peut pas manger ce qu’il veut, quand il veut ou juste se prendre une grignotine. Pour lui, manger impliquait de se piquer et de calculer.»

Même si les avancés scientifiques lui permettent maintenant d’utiliser un capteur sur le bras plutôt que de se piquer au doigt plusieurs fois par jour, il doit tout de même continuer de faire les calculs pour s’assurer que son alimentation convient.

«Chaque fois avant de manger, il faut faire des calculs, rappelle sa mère. Je lui ai déjà dit en blaguant qu’il avait besoin de pratiquer ses fractions et il m’a répondu « maman, je le fais à toutes les fois que je mange ».»

Solidaires

L’événement du weekend permet de récolter des fonds, mais aussi de rassembler plusieurs personnes qui vivent la même réalité.

«C’est super important de leur permettre de voir qu’il y a d’autres personnes qui vivent aussi avec ça, soutient Jessie Karam. Ils ont quelque chose en commun et ils se sentent moins seul là-dedans. Il y a aussi toute l’importance de l’espoir et de se dire qu’ils vont trouver une cure un jour.»

D’ailleurs, il s’agit déjà de leur troisième collecte de fonds à l’occasion de ce rassemblement annuel. Comme chacun devra être chez soi pour l’édition 2020, les organisateurs invitent les participants à relever un défi. Alexandre a décidé de collecter un maximum de bouteilles vides et les fonds amassés seront ajoutés au total obtenu.

Il est possible de se rendre au lien suivant pour aider Alexandre et Jessie à atteindre l’objectif de 2920 $ de leur collecte de fonds.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page