Connectez-vous à nous

Cinq trucs simples pour venir en aide aux immigrants et aux réfugiés

lidl opening times today

Annonceurs

Cinq trucs simples pour venir en aide aux immigrants et aux réfugiés

Trouver ses repères dans une société d’accueil, ça n’a rien d’évident! Beaucoup de nouveaux arrivants se sentent démunis devant tous les obstacles et les changements qu’apporte cette étape cruciale de leur parcours.

Il n’existe malheureusement pas de formule magique pour s’intégrer à son nouveau chez-soi, mais ces cinq trucs pourraient apporter de l’aide aux immigrants et aux réfugiés qui trouvent difficile de s‘adapter!

Améliorer sa compréhension du français

Personne ne l’ignore : les Québécois sont profondément attachés à leur langue! Les immigrants doivent d’ailleurs prouver leur connaissance du français pour obtenir la citoyenneté canadienne. La langue joue souvent un rôle dans le choix d’une terre d’accueil pour les immigrants qui proviennent de pays francophones, mais ceux-ci peuvent tout de même trouver les expressions et l’accent québécois difficiles à déchiffrer.

Les services de francisation gratuits ou abordables ne manquent pas au Québec, mais ceux qui parlent déjà français n’en ont pas forcément besoin. Ils devraient toutefois rechercher les occasions de socialiser avec d’autres Québécois ou de se familiariser avec la culture d’ici! Les événements culturels, sportifs et sociaux sont des occasions parfaites pour découvrir la richesse du français québécois!

Découvrir son nouveau chez-soi

Il suffit de visiter le calendrier culturel de sa ville pour découvrir une foule de lieux à visiter et de choses à faire, mais il n’y a pas que des grandes villes comme Montréal au Québec! La plus grande province canadienne offre une incroyable diversité de paysages parcourus de plus d’un million de lacs et des milliers de rivières. L’exploration de leur nouveau chez-soi aide les immigrants et les réfugiés à mieux le connaître, l’apprécier et, ultimement, l’adopter!

Rechercher les occasions de s’impliquer

On pense avant tout au bénévolat, en prime une excellente façon d’accumuler de l’expérience professionnelle et de faire du réseautage. Par contre, s’impliquer ne se limite pas aux activités bénévoles : les groupes consacrés aux hobbies et à la culture, comme les troupes de théâtre ou les équipes, peuvent fournir de l’aide aux immigrants et aux réfugiés qui aimeraient renflouer leur vie sociale. Ne manquez pas les occasions de vous mêler aux autres, comme les 5 à 7 de bureau ou les réunions du comité de parents de l’école de vos enfants.

Vivre comme les Québécois

Il ne s’agit évidemment pas de renier son pays d’origine, mais plutôt d’adopter des habitudes du quartier : fréquenter les restaurants à la mode, lire les journaux locaux, écouter la musique d’artistes d’ici, assister à des compétitions sportives… Une telle immersion aide les immigrants et les réfugiés à trouver leur place dans leur communauté et à mieux comprendre l’identité de leur société d’accueil.

S’inscrire auprès d’un organisme d’aide aux immigrants et réfugiés

Vous ne savez pas par où commencer? Le Canada et le Québec comptent de ne nombreux organismes qui offrent des services gratuits ou abordables pour venir en aide aux immigrants et aux réfugiés. Ne vous gênez pas pour contacter une organisation de votre quartier!

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page