Connectez-vous à nous

Camping urbain et plus de 30 artistes pour les 10 ans de Diapason

Culture

Camping urbain et plus de 30 artistes pour les 10 ans de Diapason

Le Festival musical indépendant Diapason a profité des premières chaleurs printanières pour donner un avant-goût de sa programmation 10e anniversaire qui se déploiera du 5 au 8 juillet dans le Vieux-Sainte-Rose. Trois noms d’artistes émérites et un nouveau concept dans sa tradition des initiatives atypiques sont annoncés.

Commentaires

Après un spectacle d’ouverture qui sera dévoilé le lundi 14 mai lors du lancement officiel à la Crémerie Le Relais, l’événement inaugurera son premier camping urbain.

«Les vendredi et samedi, les gens pourront arriver avec leur tente sur le terrain de notre partenaire Aventure Mille-Îles, au bord de l’eau, de développer Patricia Lopraino, directrice générale de Diapason. Nous allons veiller à des installations de base sécuritaires. Le monde pourra visiter les attractions touristiques de la région le jour et nous aurons des navettes pour le site du Festival en soirée.»

Programmation

En plus des quelque 30 formations musicales invitées, croisières sur la rivière des Mille Îles et du Village Diapason, plusieurs surprises attendent les festivaliers pour les 10 ans de Diapason.

«Déjà, nous confirmons la venue de Klô Pelgag, Keith Kouna et Philippe B, confie Patricia Lopraino. Ces artistes nous ont fait confiance au fil des années et nous avons pu les aider à construire leur feuille de route au quotidien. Ce sont de beaux souvenirs.»

Après deux visites, la première pour la 5e édition du Festival en première partie de Marie-Jo Thériault et une seconde en 2015 pour les 50 ans de Laval, Klô Pelgag continuera d’être une habituée des anniversaires, en formule solo, cette fois.

Pour sa part, Keith Kouna en sera à une quatrième participation, alors que Philippe B était de la programmation en 2011.

Chemin parcouru

L’événement a débuté en tant que concours dans des écoles secondaires de la région jusqu’à abandonner ce volet il y a quelques années et prendre son envol comme principal festival estival de musique dans la troisième ville en importance du Québec.

«C’est incroyable! s’exclame une Patricia Lopraino qui avait 17 ans quand elle a concrétisé son idée ludique. On n’a jamais dérogé de notre plan qui reste de faire place à la relève musicale, aux artistes émergents et à des concepts atypiques d’activités et spectacles. Le plaisir est de savoir qu’il reste encore beaucoup de place à de l’amélioration et innovation. Un jour, je rêve de fermer des rues à Laval!»

Diapason a également réussi à rejoindre un public adolescent et jeune adulte qui n’a pas toujours été si bien desservi avant son arrivée, puis celle de la Scène 1425.

«Ce Festival est celui de tout le monde: musiciens, citoyens et commerçants», de conclure l’énergique femme de 35 ans.

Keith Kouna est un habitué de l
Keith Kouna est un habitué de l’événement auquel il a pris part à quatre reprises.  ©Photo – Photo gracieuseté – Nicolas Cantin

Philippe B montre une belle feuille de route depuis sa première visite en 2011.
Philippe B montre une belle feuille de route depuis sa première visite en 2011.  ©Photo – Photo gracieuseté – Raphael Ouellet

Après un spectacle d’ouverture qui sera dévoilé le lundi 14 mai lors du lancement officiel à la Crémerie Le Relais, l’événement inaugurera son premier camping urbain.

«Les vendredi et samedi, les gens pourront arriver avec leur tente sur le terrain de notre partenaire Aventure Mille-Îles, au bord de l’eau, de développer Patricia Lopraino, directrice générale de Diapason. Nous allons veiller à des installations de base sécuritaires. Le monde pourra visiter les attractions touristiques de la région le jour et nous aurons des navettes pour le site du Festival en soirée.»

Programmation

En plus des quelque 30 formations musicales invitées, croisières sur la rivière des Mille Îles et du Village Diapason, plusieurs surprises attendent les festivaliers pour les 10 ans de Diapason.

«Déjà, nous confirmons la venue de Klô Pelgag, Keith Kouna et Philippe B, confie Patricia Lopraino. Ces artistes nous ont fait confiance au fil des années et nous avons pu les aider à construire leur feuille de route au quotidien. Ce sont de beaux souvenirs.»

Après deux visites, la première pour la 5e édition du Festival en première partie de Marie-Jo Thériault et une seconde en 2015 pour les 50 ans de Laval, Klô Pelgag continuera d’être une habituée des anniversaires, en formule solo, cette fois.

Pour sa part, Keith Kouna en sera à une quatrième participation, alors que Philippe B était de la programmation en 2011.

Chemin parcouru

L’événement a débuté en tant que concours dans des écoles secondaires de la région jusqu’à abandonner ce volet il y a quelques années et prendre son envol comme principal festival estival de musique dans la troisième ville en importance du Québec.

«C’est incroyable! s’exclame une Patricia Lopraino qui avait 17 ans quand elle a concrétisé son idée ludique. On n’a jamais dérogé de notre plan qui reste de faire place à la relève musicale, aux artistes émergents et à des concepts atypiques d’activités et spectacles. Le plaisir est de savoir qu’il reste encore beaucoup de place à de l’amélioration et innovation. Un jour, je rêve de fermer des rues à Laval!»

Diapason a également réussi à rejoindre un public adolescent et jeune adulte qui n’a pas toujours été si bien desservi avant son arrivée, puis celle de la Scène 1425.

«Ce Festival est celui de tout le monde: musiciens, citoyens et commerçants», de conclure l’énergique femme de 35 ans.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page