Connectez-vous à nous

Adolescente agressée sauvagement près de l’école des Cèdres

Faits divers

Adolescente agressée sauvagement près de l’école des Cèdres

FABREVILLE. Se dirigeant vers chez elle en empruntant le boulevard Sainte-Rose, dans la soirée du 25 mai, une adolescente aurait été agressée par un trio d’individus âgés dans la vingtaine qui voulait lui soutirer son sac à dos.

Commentaires

L’incident se serait déroulé près de la passerelle menant à l’école primaire des Cèdres, vers 20h30, sans témoin ayant pu porter secours à l’adolescente.

Lors de l’agression, qui est pour l’instant considérée comme une tentative de vol qualifié sur la personne par la Police de Laval, l’un des voyous aurait utilisé un couteau, rouge avec un manche en partie doré, selon la victime. Il s’en serait servi pour couper les sangles du sac.

À ce moment, les suspects auraient projeté la jeune fille vers l’arrière et elle se serait cognée la tête sur la chaussée. Avec courage, l’adolescente aurait rendu coup pour coup à l’un de ses agresseurs, réussissant à s’enfuir chez elle à la course, tout en conservant son sac à dos.

À son arrivée à la maison, elle a immédiatement prévenu sa mère qu’elle venait de se faire agressée et qu’il fallait appeler la police.

Selon les dires de la victime et de sa mère, ce serait deux hommes noirs et un blanc qui l’auraient attaqué ainsi dans la rue. L’un d’eux aurait les yeux bleus et mesurerait cinq pieds six pouces, portant un chandail kangourou avec un insigne noir sur le devant et un autre six pieds, portant un chandail noir avec un dessin blanc, en plus de lunettes foncées noires.

Le troisième suspect, celui qui aurait infligé les blessures subies par la jeune fille, serait un individu plus petit et corpulent.  

Une citoyenne a également contacté le Courrier Laval pour rapporter qu’il y a quelques semaines, le boulevard Sainte-Rose avait été le théâtre d’une première agression violente et gratuite, celle-là envers un homme âgé se déplaçant en triporteur.

L’incident se serait déroulé près de la passerelle menant à l’école primaire des Cèdres, vers 20h30, sans témoin ayant pu porter secours à l’adolescente.

Lors de l’agression, qui est pour l’instant considérée comme une tentative de vol qualifié sur la personne par la Police de Laval, l’un des voyous aurait utilisé un couteau, rouge avec un manche en partie doré, selon la victime. Il s’en serait servi pour couper les sangles du sac.

À ce moment, les suspects auraient projeté la jeune fille vers l’arrière et elle se serait cognée la tête sur la chaussée. Avec courage, l’adolescente aurait rendu coup pour coup à l’un de ses agresseurs, réussissant à s’enfuir chez elle à la course, tout en conservant son sac à dos.

À son arrivée à la maison, elle a immédiatement prévenu sa mère qu’elle venait de se faire agressée et qu’il fallait appeler la police.

Selon les dires de la victime et de sa mère, ce serait deux hommes noirs et un blanc qui l’auraient attaqué ainsi dans la rue. L’un d’eux aurait les yeux bleus et mesurerait cinq pieds six pouces, portant un chandail kangourou avec un insigne noir sur le devant et un autre six pieds, portant un chandail noir avec un dessin blanc, en plus de lunettes foncées noires.

Le troisième suspect, celui qui aurait infligé les blessures subies par la jeune fille, serait un individu plus petit et corpulent.  

Une citoyenne a également contacté le Courrier Laval pour rapporter qu’il y a quelques semaines, le boulevard Sainte-Rose avait été le théâtre d’une première agression violente et gratuite, celle-là envers un homme âgé se déplaçant en triporteur.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page