Connectez-vous à nous
coronavirus COVID-19

COVID-19

8 nouveaux décès et 1752 cas actifs de COVID-19 à Laval

Au lendemain du week-end de Noël, Laval compte 1752 personnes atteintes actuellement par la COVID-19, une hausse de 209 cas actifs en 4 jours sur son territoire.

La Direction de santé publique de Laval a dévoilé ces nouveaux chiffres en début d’après-midi, le lundi 28 décembre.

Malheureusement, la région enregistre désormais 746 décès reliés au coronavirus, soit 8 de plus que mercredi dernier.

Par contre, 826 personnes supplémentaires se sont rétablies de la COVID-19 durant la même séquence, portant ce bilan à 13 482 guérisons.

La région de Laval cumule à ce jour 15 980 cas validés de COVID-19, soit 195 autres cas confirmés en 4 jours, ce qui représente un taux de contamination de 3609 cas par tranche de 100 000 habitants, tous secteurs confondus.

Tour des quartiers

Duvernay, Saint-Vincent-de-Paul et Saint-François recensent 2817 personnes testées positives à ce jour, soit un ratio de 4502 cas par 100 000 habitants.

À Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Les Îles-Laval et Fabreville-Ouest, on dénombre désormais 2409 personnes infectées à la COVID-19, soit 3509 cas par 100 000 habitants.

Par ailleurs, Fabreville-Est et Sainte-Rose ont maintenant un bilan de 2377 citoyens affectés, un taux de 3167 cas par 100 000 habitants.

Du côté de Vimont et Auteuil, on atteint les 1868 cas confirmés jusqu’ici, une proportion de 2971 cas par 100 000 habitants.

Dans Pont-Viau, Renaud-Coursol et Laval-des-Rapides, la hausse de personnes infectées touche les 2629 tests positifs, soit 3304 cas par 100 000 habitants.

Finalement, Chomedey reste le secteur le plus atteint de Laval, enregistrant 3830 cas validés, un ratio de gens testés positifs qui a augmenté de 4073 cas par 100 000 habitants.

Méthodologie

Prendre note que tel qu’indiqué sur le site Web du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, ces chiffres par secteur incluent l’ensemble des cas des citoyens testés positifs à la COVID-19, qu’ils résident dans des milieux fermés ou ailleurs dans la communauté.

Les milieux fermés incluent des milieux de vie comme les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI), ainsi que les centres correctionnels.

Les données présentées sont calculées en fonction du lieu de résidence. Le CISSS tente toujours de déterminer le foyer de 50 cas jusqu’ici.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page