Connectez-vous à nous
Trois personnes devront se reloger à la suite de cet autre incendie dû à une cuisinière laissée sans surveillance. (Photo 2M.Media - Archives)

Faits divers

70 personnes évacuées et 121 000$ de dégâts pour un feu de cuisson

Par chance, on a évité le pire quand des aliments laissés sans surveillance ont causé un incendie, forçant l’évacuation de quelque 70 personnes et entraînant de lourds dommages dans un immeuble de 55 logements, rue le Royer, à Vimont.

L’incident est survenu en fin d’après-midi, le samedi 24 juillet. Il était 16h56 quand le 911 a été prévenu par une alarme incendie qu’un feu s’était produit dans un bâtiment résidentiel de 5 étages, rue le Royer, tout juste au nord de la rue de Rotterdam.

Les premiers des 26 pompiers nécessaires à l’intervention, soit 7 unités du Service de sécurité incendie de Laval (SSIL) et leurs officiers, sont arrivés sur les lieux en un délai spectaculaire de 3 minutes.

Rien d’apparent

Cependant, à ce moment, ni flammes ni fumée n’étaient visibles, et c’est en entrant dans l’immeuble multi-logements que les sapeurs ont repéré de la fumée sortant sous la porte d’une des unités, tout en veillant à compléter l’évacuation des occupants.

En accédant au logement touché et inoccupé pour l’instant, les pompiers se sont ensuite dirigés vers la cuisinière laissée sans surveillance avec l’un de ses ronds encore tout rouge.

«Si les avertisseurs de fumée étaient heureusement fonctionnels, nous savons que plus d’une alarme incendie a été déclenchée avant qu’on nous alerte, ce qu’il faut éviter à tout prix, de raconter Steven St-Jacques, chef aux opérations du SSIL. Il faut toujours contacter immédiatement le 911. Les conséquences auraient pu être pires.»

Soutien et prévention

Notons que c’est sur le coup de 17h39 que les pompiers ont finalement contrôlé cet autre incendie de cuisine à survenir sur le territoire de Laval, malgré les efforts soutenus de prévention des derniers mois, voire ces dernières années.

Soulignons aussi que le support du Service de police de Laval et d’Urgences-santé a été réclamé durant l’action affectant de nombreux citoyens en raison du nombre de logements abrités par l’immeuble.

«Il faut que les gens sachent qu’il ne suffit que de quelques secondes pour qu’un feu se déclenche quand on laisse des aliments sans surveillance sur une cuisinière», de marteler le chef St-Jacques.

Le total des dommages est évalué à 100 000$ pour le bâtiment et 21 000$ pour son contenu.

 

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page