Connectez-vous à nous

14 arrestations et saisie de drogue dans le milieu du crime organisé

Faits divers

14 arrestations et saisie de drogue dans le milieu du crime organisé

ENQUÊTE. Après avoir écroué neuf individus dans les deux premières phases d’une large opération antidrogue, le Service de police de Laval (SPL) a arrêté cinq autres personnes lors de six perquisitions effectuées dans la matinée du 25 avril, visant cinq adresses de Montréal et une de Saint-Eustache.

Commentaires

En réaction à un conflit pour le contrôle du trafic de drogue en sol lavallois, cette troisième et dernière phase du projet Assaut (Section antigang), débuté en mai 2016, a permis de coffrer trois hommes et deux femmes. Ces gens sont âgés entre 24 et 49 ans. Ils ont été arrêtés pour production de cannabis.

Plus de 70 policiers ont participé à ces interventions, dont le Service de police de la Ville de Montréal et la Sûreté du Québec, afin de procéder à des entrées dynamiques dans les résidences.  

«Cette opération est en lien avec une série d’événements violents reliés au crime organisé et la drogue sur notre territoire, d’affirmer Evelyne Boudreau, de la Police de Laval. Pensons notamment à des coups de feu dans Saint-François, à l’été 2016, ainsi qu’à un enlèvement avec menaces et voies de fait.»

L’organisation criminelle était active dans les bars lavallois, se livrant à la vente et distribution de stupéfiants.

Semaine dernière

Les 18 et 20 avril, près de 120 policiers avaient d’abord arrêté 9 individus âgés entre 28 et 48 ans lors des 2 premières phases de cette vaste opération antidrogue. Ces hommes ont été accusés de trafic, de possession dans le but de trafic et de production, entre autres, de cannabis.

Ces perquisitions visaient sept adresses sur la Rive-Nord de Laval, à Saint-Sauveur, Saint-Donat, Boisbriand, Terrebonne, Saint-Jérôme, Gore et Saint-Eustache.

Le Service de police de Laval a été assisté de policiers de la Sureté du Québec (enquêteurs et GTI), du Service de police de la ville de Montréal (GTI), des Services de police de l’agglomération de Longueuil (GI), de la Régie Intermunicipale de Police Thérèse-De-Blainville, Service de police de la ville de Terrebonne, Service de police de Saint-Jérôme et Service de police de la ville de Saint-Eustache.

Bilan impressionnant

En plus des 14 arrestations, les policiers ont réussi à mettre la main sur environ 1000 plants de cannabis de plus d’un pied de haut (valeur d’1 M $), plus de 110 000 $ en argent, près de 23 kg de cannabis séché (valeur de 235 500 $), environ 235 grammes de cocaïne (valeur de 20 000 $), plus de 100 grammes de haschich (valeur de 1500 $), environ 1500 comprimés de méthamphétamine (valeur de 7500 $), 1 presse à pilules, 3 centrifugeuses, 1 mélangeur des équipements pour plantation (lampes, système de ventilation), un pistolet et des imitations d’arme, ainsi que plusieurs téléphones cellulaires.

Toute personne désirant communiquer de l’information concernant ce dossier, ou pour tout autre cas de trafic de stupéfiants, peut le faire confidentiellement via la ligne info du Service de police de Laval en composant le 450 662‑INFO (4636).

En réaction à un conflit pour le contrôle du trafic de drogue en sol lavallois, cette troisième et dernière phase du projet Assaut (Section antigang), débuté en mai 2016, a permis de coffrer trois hommes et deux femmes. Ces gens sont âgés entre 24 et 49 ans. Ils ont été arrêtés pour production de cannabis.

Plus de 70 policiers ont participé à ces interventions, dont le Service de police de la Ville de Montréal et la Sûreté du Québec, afin de procéder à des entrées dynamiques dans les résidences.  

«Cette opération est en lien avec une série d’événements violents reliés au crime organisé et la drogue sur notre territoire, d’affirmer Evelyne Boudreau, de la Police de Laval. Pensons notamment à des coups de feu dans Saint-François, à l’été 2016, ainsi qu’à un enlèvement avec menaces et voies de fait.»

L’organisation criminelle était active dans les bars lavallois, se livrant à la vente et distribution de stupéfiants.

Semaine dernière

Les 18 et 20 avril, près de 120 policiers avaient d’abord arrêté 9 individus âgés entre 28 et 48 ans lors des 2 premières phases de cette vaste opération antidrogue. Ces hommes ont été accusés de trafic, de possession dans le but de trafic et de production, entre autres, de cannabis.

Ces perquisitions visaient sept adresses sur la Rive-Nord de Laval, à Saint-Sauveur, Saint-Donat, Boisbriand, Terrebonne, Saint-Jérôme, Gore et Saint-Eustache.

Le Service de police de Laval a été assisté de policiers de la Sureté du Québec (enquêteurs et GTI), du Service de police de la ville de Montréal (GTI), des Services de police de l’agglomération de Longueuil (GI), de la Régie Intermunicipale de Police Thérèse-De-Blainville, Service de police de la ville de Terrebonne, Service de police de Saint-Jérôme et Service de police de la ville de Saint-Eustache.

Bilan impressionnant

En plus des 14 arrestations, les policiers ont réussi à mettre la main sur environ 1000 plants de cannabis de plus d’un pied de haut (valeur d’1 M $), plus de 110 000 $ en argent, près de 23 kg de cannabis séché (valeur de 235 500 $), environ 235 grammes de cocaïne (valeur de 20 000 $), plus de 100 grammes de haschich (valeur de 1500 $), environ 1500 comprimés de méthamphétamine (valeur de 7500 $), 1 presse à pilules, 3 centrifugeuses, 1 mélangeur des équipements pour plantation (lampes, système de ventilation), un pistolet et des imitations d’arme, ainsi que plusieurs téléphones cellulaires.

Toute personne désirant communiquer de l’information concernant ce dossier, ou pour tout autre cas de trafic de stupéfiants, peut le faire confidentiellement via la ligne info du Service de police de Laval en composant le 450 662‑INFO (4636).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page