Connectez-vous à nous

10 enquêteurs indépendants pour une chute d’un 7e étage

Faits divers

10 enquêteurs indépendants pour une chute d’un 7e étage

FAIT DIVERS. Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) continue d’enquêter sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 36 ans durant une intervention du Service de police de la Ville de Laval le 29 mars.

Commentaires

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggèrent que dans le cadre d’une enquête en matière de drogue, les policiers auraient planifié une perquisition dans un immeuble du territoire lavallois.

Les policiers du groupe d’intervention auraient fait une entrée dynamique dans un appartement situé au 7e étage de l’endroit. Un homme qui s’y serait trouvé se serait précipité sur le balcon d’où il aurait lancé un objet pour ensuite tenter, sans succès, de sauter pour atteindre un autre balcon du même étage. Il aurait alors chuté et sa mort aurait été constatée peu de temps après.

La suite

L’enquête du BEI devrait permettre notamment de déterminer si l’information transmise est exacte. Ce sont 10 enquêteurs du BEI qui sont chargés d’enquêter sur l’événement depuis le 29 mars, à 20h15.

Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, l’organisme fera appel à la Sureté du Québec (SQ) pour agir comme corps de police de soutien dans ses efforts d’investigation.

La SQ fournira deux techniciens en identité judiciaire travaillant sous la supervision des enquêteurs du BEI qui demande à quiconque aurait été témoin de cet incident de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca.

Aucune autre information n’est disponible actuellement. (B.L.)

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggèrent que dans le cadre d’une enquête en matière de drogue, les policiers auraient planifié une perquisition dans un immeuble du territoire lavallois.

Les policiers du groupe d’intervention auraient fait une entrée dynamique dans un appartement situé au 7e étage de l’endroit. Un homme qui s’y serait trouvé se serait précipité sur le balcon d’où il aurait lancé un objet pour ensuite tenter, sans succès, de sauter pour atteindre un autre balcon du même étage. Il aurait alors chuté et sa mort aurait été constatée peu de temps après.

La suite

L’enquête du BEI devrait permettre notamment de déterminer si l’information transmise est exacte. Ce sont 10 enquêteurs du BEI qui sont chargés d’enquêter sur l’événement depuis le 29 mars, à 20h15.

Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, l’organisme fera appel à la Sureté du Québec (SQ) pour agir comme corps de police de soutien dans ses efforts d’investigation.

La SQ fournira deux techniciens en identité judiciaire travaillant sous la supervision des enquêteurs du BEI qui demande à quiconque aurait été témoin de cet incident de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca.

Aucune autre information n’est disponible actuellement. (B.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page