Connectez-vous à nous

Vieille maison de Sainte-Rose abîmée par les flammes

Faits divers

Vieille maison de Sainte-Rose abîmée par les flammes

INCENDIE. La défaillance d’un conduit électrique usé par le temps et servant à une cave de service serait à l’origine d’un feu qui a menacé d’emporter une vieille demeure de la rue Deslauriers dans la matinée du 6 avril.

Commentaires

Le 911 a reçu l’appel à 7h49 avant qu’une première unité du Service de sécurité incendie ne se rende 6 minutes plus tard devant ce bâtiment résidentiel de deux étages qui est actuellement en complète rénovation.

À ce moment, de la fumée sortait du premier étage et du toit, les flammes s’étant propagées au plancher du rez-de-chaussée après le court-circuit électrique de la cave.

«Ç’a demandé un travail ardu de nos 23 pompiers et nous avons finalement contrôlé l’incendie à 9h44, de mentionner Louis, Boucher, chef aux opérations. Nous avions affaire à du gros bois d’œuvre, probablement des années 1950. La grosse poutre principale de soutien était carrément un tronc d’arbre entier!»

L’endroit étant inhabité, aucune évacuation et aucun sauvetage n’ont été nécessaires. Également, personne n’a subi de blessure.

Les dommages sont évalués à 150 000 $ pour cette demeure d
Les dommages sont évalués à 150 000 $ pour cette demeure d’un certain âge située tout juste au sud du boulevard Sainte-Rose.  ©Photo – Photo gracieuseté

Le 911 a reçu l’appel à 7h49 avant qu’une première unité du Service de sécurité incendie ne se rende 6 minutes plus tard devant ce bâtiment résidentiel de deux étages qui est actuellement en complète rénovation.

À ce moment, de la fumée sortait du premier étage et du toit, les flammes s’étant propagées au plancher du rez-de-chaussée après le court-circuit électrique de la cave.

«Ç’a demandé un travail ardu de nos 23 pompiers et nous avons finalement contrôlé l’incendie à 9h44, de mentionner Louis, Boucher, chef aux opérations. Nous avions affaire à du gros bois d’œuvre, probablement des années 1950. La grosse poutre principale de soutien était carrément un tronc d’arbre entier!»

L’endroit étant inhabité, aucune évacuation et aucun sauvetage n’ont été nécessaires. Également, personne n’a subi de blessure.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page