Connectez-vous à nous

Victoire en montagne russe pour Jean Rousselle

Actualités

Victoire en montagne russe pour Jean Rousselle

Le député sortant dans Vimont, Jean Rousselle, avait été annoncé perdant par TVA nouvelles avec seulement 25 boîtes dépouillées sur 151. D’abord en souffrance, son équipe est passée par toute la gamme d’émotions pendant la remontée du Vimontois, achevée par sa réélection pour un 3e mandat, à 22h00.

«À l’annonce du média, je me suis dirigé au bureau électoral pour consoler mon équipe, a raconté Jean Rousselle. Tout de suite, on m’a dit que ça ne pouvait pas être fini. L’écart diminuait de plus en plus et il restait trop de votes à compter.»

Avec chaque minute qui passait, le volume augmentait chez les bénévoles qui retrouvaient espoir. Une heure plus tard, Jean Rousselle a été confirmé gagnant.

Réaction

«Soulagé, c’est certain, et satisfait, a commenté l’élu. Les gens m’ont donné leur confiance malgré la vague caquiste qui a frappé le Québec. C’est certain que j’ai une pensée pour mes collègues et amis qui ont perdu leur campagne, libéraux ou non. Par contre, je crois très fort en la démocratie.»

Michel Reeves a encaissé un dur coup, alors qu’une annonce prématurée de sa victoire par TVA nouvelles s’est avérée fausse. (Photo 2M.Media – Vincent Graton)

Le candidat caquiste Michel Reeves, prématurément donné vainqueur par le média, a subi un choc suite au renversement de la course aux votes. Il s’est abstenu de commentaires.

Si le Parti libéral n’a pas connu la fin souhaitée, le Vimontois a pu se réjouir du résultat disputé dans sa circonscription. En servant le champagne, il a enlacé les membres de son équipe et sa famille en soulignant leur travail.

Il a célébré en présence de sa femme, ses parents et petits-enfants. «Il le mérite, a affirmé Francine Savage, femme du député. Il s’occupe de son monde. Nous avons travaillé 24 heures sur 24 pendant des semaines.»

Petite victoire

Malgré une quatrième place, la candidate solidaire Caroline Trottier-Gascon était satisfaite du résultat. Avec 11,5 % des votes, elle a plus que doublé le meilleur résultat de Québec solidaire dans Vimont. «Ça montre aux gens que nous ne sommes pas seulement un parti montréalais, a-t-elle lancé fièrement. Nous n’avons pas de député lavallois, mais la prochaine fois sera la bonne.»

Caroline Trottier-Gascon est satisfaite d’avoir accumulé 11,5 % des votes, un record pour Québec solidaire dans Vimont. (Photo 2M.Media)

Pour sa part, Sylvie Moreau, du PQ, a donné la vague caquiste comme raison du vote péquiste limité. «C’est une vague, il faut attendre que ça passe», a indiqué la femme qui s’est présentée comme candidate pour la première fois.

Elle a adoré le côté social du travail et la rencontre avec les citoyens.

Vimont

La tradition se poursuit, puisque des libéraux se sont succédés dans Vimont pendant 15 ans. Député depuis 2012, Jean Rousselle a été moins contesté lors de ses autres campagnes.

En 2012, il a triomphé par 2409 voix. En 2014, c’était par près de 10 000. En 2018, seulement 567 voix le séparaient de son adversaire caquiste. Il a comparé la soirée à un match de hockey, car «ça s’est joué jusqu’à la dernière minute».

Le libéral a reçu 36,7 % des votes, soit 11 474 sur 31 297 bulletins valides. Michel Reeves a obtenu 10 907 votes, contre 3875 pour Sylvie Moreau et 3602 pour Caroline Trottier-Gascon.

Avec un taux de participation de 69,18 % et 463 bulletins rejetés, les Vimontois ont choisi de réélire Jean Rousselle.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page