Connectez-vous à nous

Une maison de Chomedey lourdement endommagée par les flammes

lidl opening times today

Faits divers

Une maison de Chomedey lourdement endommagée par les flammes

FAIT DIVERS. Un incendie majeur a nécessité la présence d’une trentaine de pompiers ce matin, à Chomedey, alors qu’on tente actuellement de confirmer que l’origine du brasier se trouve sur la cuisinière de la résidence endommagée.

Commentaires

De nombreux appels ont été faits au 911 un peu avant 9h30 concernant de la fumée noire s’échappant à l’avant et l’arrière du 1383, 100e Avenue, un cottage jumelé de deux étages. Plusieurs alarmes ont donc été déclenchées du côté du Service de sécurité incendie de Laval.

«En route vers l’incendie, nous avions l’information qu’un enfant se trouvait peut-être à l’intérieur, mais après une recherche primaire, ce n’était pas le cas», explique le chef aux opérations, Jean-Sébastien Roch.

À l’arrivée sur les lieux, les pompiers ont vite réalisé que le feu s’était déjà propagé au deuxième étage et à l’entre-toit. Ils ont même dû arracher le plafond et les murs du domicile voisin, le 1385, l’incendie menaçant de s’étendre encore plus. «Les deux autres maisons, soit le 1387 et 1389, n’ont pas été endommagées», souligne le chef Roch, ajoutant que les pompiers avaient maîtrisé l’incendie à 10h29.

Une dizaine de personnes ont été évacuées et l’occupante du 1383 a dû être transportée à l’hôpital puisqu’elle avait inhalé de la fumée. Un pompier a aussi été coupé à une main durant l’intervention.

«On estime les dommages à 400 000 $ à la structure et 200 000 $ au contenu», révèle Jean-Sébastien Roch.

De nombreux appels ont été faits au 911 un peu avant 9h30 concernant de la fumée noire s’échappant à l’avant et l’arrière du 1383, 100e Avenue, un cottage jumelé de deux étages. Plusieurs alarmes ont donc été déclenchées du côté du Service de sécurité incendie de Laval.

Une trentaine dUne trentaine d’hommes ont été nécessaires pour cette intervention matinale.  ©Photo – Photo TC Media – Mario Beauregard

«En route vers l’incendie, nous avions l’information qu’un enfant se trouvait peut-être à l’intérieur, mais après une recherche primaire, ce n’était pas le cas», explique le chef aux opérations, Jean-Sébastien Roch.

À l’arrivée sur les lieux, les pompiers ont vite réalisé que le feu s’était déjà propagé au deuxième étage et à l’entre-toit. Ils ont même dû arracher le plafond et les murs du domicile voisin, le 1385, l’incendie menaçant de s’étendre encore plus. «Les deux autres maisons, soit le 1387 et 1389, n’ont pas été endommagées», souligne le chef Roch, ajoutant que les pompiers avaient maîtrisé l’incendie à 10h29.

Une dizaine de personnes ont été évacuées et l’occupante du 1383 a dû être transportée à l’hôpital puisqu’elle avait inhalé de la fumée. Un pompier a aussi été coupé à une main durant l’intervention.

«On estime les dommages à 400 000 $ à la structure et 200 000 $ au contenu», révèle Jean-Sébastien Roch.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page