Connectez-vous à nous

Une commission pour faire l’autopsie des interventions

Actualités

Une commission pour faire l’autopsie des interventions

PROPOSITION. Les élus municipaux auront à se prononcer sur la création ou non d’une commission dont le mandat serait de faire l’autopsie des inondations printanières.

Commentaires

Déposée en juin par le chef de Parti Laval, Michel Trottier, cette proposition sera débattue lors du prochain conseil du 4 juillet.

En clair, le conseiller de Fabreville souhaite la mise en place d’une commission multipartite formée de cinq élus, incluant deux représentants des partis d’opposition, chargée d’entendre les citoyens, organismes et partenaires qui ont subi, vécu et aidé les sinistrés.

En plus d’accueillir leur mémoire, commentaires et recommandations, les membres de cette commission recevraient également le bilan que serait éventuellement appelé à dresser chacun des services municipaux impliqués durant les inondations et lors des opérations de grand nettoyage menées à la suite du retrait des eaux.

Rappelons qu’au pire de la crue printanière, 152 foyers lavallois ont été inondés dont 63 ont dû être évacués.

Exercice «impératif»

Michel Trottier estime «impératif» de tenir cet exercice, qui permettrait de «tirer des apprentissages des aspects positifs et négatifs résultant de l’intervention».

Rappelant le traumatisme subi par les sinistrés, la multiplicité d’acteurs et de services municipaux venus à leur rescousse et les sommes considérables injectées dans les opérations de prévention, d’intervention et de nettoyage, le chef de Parti Laval souhaite par le biais de cette commission améliorer les processus et mécanismes d’intervention en situation d’urgence.

Si les élus convenaient d’instituer une telle commission, celle-ci devrait siéger le plus rapidement possible afin qu’elle puisse terminer ses travaux et déposer son rapport avant les prochaines élections, selon le souhait exprimé par M. Trottier.

Déposée en juin par le chef de Parti Laval, Michel Trottier, cette proposition sera débattue lors du prochain conseil du 4 juillet.

Michel Trottier, chef de Parti Laval et conseiller de Fabreville.Michel Trottier, chef de Parti Laval et conseiller de Fabreville.  ©Photo – Mario Beauregard

En clair, le conseiller de Fabreville souhaite la mise en place d’une commission multipartite formée de cinq élus, incluant deux représentants des partis d’opposition, chargée d’entendre les citoyens, organismes et partenaires qui ont subi, vécu et aidé les sinistrés.

Michel Trottier, chef de Parti Laval et conseiller de Fabreville.Michel Trottier, chef de Parti Laval et conseiller de Fabreville.  ©Photo – TC Media Archives

En plus d’accueillir leur mémoire, commentaires et recommandations, les membres de cette commission recevraient également le bilan que serait éventuellement appelé à dresser chacun des services municipaux impliqués durant les inondations et lors des opérations de grand nettoyage menées à la suite du retrait des eaux.

Rappelons qu’au pire de la crue printanière, 152 foyers lavallois ont été inondés dont 63 ont dû être évacués.

Exercice «impératif»

Michel Trottier estime «impératif» de tenir cet exercice, qui permettrait de «tirer des apprentissages des aspects positifs et négatifs résultant de l’intervention».

Rappelant le traumatisme subi par les sinistrés, la multiplicité d’acteurs et de services municipaux venus à leur rescousse et les sommes considérables injectées dans les opérations de prévention, d’intervention et de nettoyage, le chef de Parti Laval souhaite par le biais de cette commission améliorer les processus et mécanismes d’intervention en situation d’urgence.

Si les élus convenaient d’instituer une telle commission, celle-ci devrait siéger le plus rapidement possible afin qu’elle puisse terminer ses travaux et déposer son rapport avant les prochaines élections, selon le souhait exprimé par M. Trottier.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page