Connectez-vous à nous

Une ancienne joueuse des Nomades veut briller en Utah

lidl opening times today

Sports

Une ancienne joueuse des Nomades veut briller en Utah

BASKETBALL. Maurane Corbin a laissé sa marque avec les Nomades du Collège Montmorency, elle souhaite maintenant en faire autant avec les Utes de l’Université Utah.

Commentaires

L’athlète de 6 pieds et 4 pouces en sera à ses premiers pas dans la National  Collegiate Athletic Association (NCAA). Elle aimerait percer l’alignement partant de cette formation qui évolue dans la conférence Pacific-12, un des cinq meilleurs circuits de basketball féminin aux États-Unis.

«C’est quelque chose de gros, avoue-t-elle. C’est une étape importante de ma vie. Je vais jouer aux États-Unis. Ça peut faire peur, mais je suis prête à vivre l’aventure, prête à faire le saut et vivre de mes propres ailes.»  

Joueuse recrue

L’attaquante recrue est consciente qu’elle devra gagner son temps de jeu. «En pratiquant tous les jours, mon développement se fera rapidement, croit-elle. Mon rôle sera différent avec les Utes. Avec les Nomades, j’étais la leader, une capitaine. Je serai une recrue en Utah.»

Maurane a l’habitude de jouer à l’intérieur dans la zone payante. Avec sa nouvelle équipe, elle devra aussi s’imposer à l’extérieur. «Je dois améliorer mes lancers de trois points pour devenir une meilleure joueuse et obtenir des minutes de jeu», insiste-t-elle.

Maurane a dû patienter jusqu’au 1er octobre avant de faire ses débuts dans le monde du basketball collégial américain. «Un règlement stipule qu’on ne peut pas s’entraîner avant cette date», précise celle qui a hâte au premier match de la saison, le 2 novembre, face à Carroll College.

Trois visites

Maurane a été approchée par quelques universités américaines. Elle en a visité trois: Colorado State, Iowa et Utah. Maurane Corbin a opté pour l’Université d’Utah en raison du nouveau groupe d’entraîneurs, en place depuis seulement deux ans, et parce que l’organisation est sur une pente montante.

«J’ai bien aimé ma visite en Utah. J’ai adoré l’entraîneuse Lynne Roberts et j’ai été très bien acceptée par les entraîneurs et les joueuses. Je fais partie de l’équipe et je suis heureuse de mon choix.»

L’adaptation devrait se faire rapidement puisqu’elle connaît trois joueuses qui ont porté les couleurs de l’équipe du Canada. Maurane s’est d’ailleurs fait remarquer dans le cadre d’un tournoi disputé à Washington au cours de l’été avec l’équipe nationale.

Encadrement exceptionnel

Maurane Corbin a apprécié son séjour avec les Nomades du Collège Montmorency. Elle a d’ailleurs décroché trois médailles d’or, une au Championnat canadien et deux autres aux Championnats provinciaux.

«L’encadrement a été exceptionnel, insiste-t-elle. Carla-Jean Marie, Jean-Philippe Boutet et Martin Fortier ont été formidables dans mon développement. J’ai beaucoup appris. Boutet m’a aidée dans ma préparation physique afin d’être prête pour les États-Unis.»

L’athlète de 6 pieds et 4 pouces en sera à ses premiers pas dans la National  Collegiate Athletic Association (NCAA). Elle aimerait percer l’alignement partant de cette formation qui évolue dans la conférence Pacific-12, un des cinq meilleurs circuits de basketball féminin aux États-Unis.

«C’est quelque chose de gros, avoue-t-elle. C’est une étape importante de ma vie. Je vais jouer aux États-Unis. Ça peut faire peur, mais je suis prête à vivre l’aventure, prête à faire le saut et vivre de mes propres ailes.»  

Joueuse recrue

L’attaquante recrue est consciente qu’elle devra gagner son temps de jeu. «En pratiquant tous les jours, mon développement se fera rapidement, croit-elle. Mon rôle sera différent avec les Utes. Avec les Nomades, j’étais la leader, une capitaine. Je serai une recrue en Utah.»

Maurane a l’habitude de jouer à l’intérieur dans la zone payante. Avec sa nouvelle équipe, elle devra aussi s’imposer à l’extérieur. «Je dois améliorer mes lancers de trois points pour devenir une meilleure joueuse et obtenir des minutes de jeu», insiste-t-elle.

Maurane a dû patienter jusqu’au 1er octobre avant de faire ses débuts dans le monde du basketball collégial américain. «Un règlement stipule qu’on ne peut pas s’entraîner avant cette date», précise celle qui a hâte au premier match de la saison, le 2 novembre, face à Carroll College.

Trois visites

Maurane a été approchée par quelques universités américaines. Elle en a visité trois: Colorado State, Iowa et Utah. Maurane Corbin a opté pour l’Université d’Utah en raison du nouveau groupe d’entraîneurs, en place depuis seulement deux ans, et parce que l’organisation est sur une pente montante.

«J’ai bien aimé ma visite en Utah. J’ai adoré l’entraîneuse Lynne Roberts et j’ai été très bien acceptée par les entraîneurs et les joueuses. Je fais partie de l’équipe et je suis heureuse de mon choix.»

L’adaptation devrait se faire rapidement puisqu’elle connaît trois joueuses qui ont porté les couleurs de l’équipe du Canada. Maurane s’est d’ailleurs fait remarquer dans le cadre d’un tournoi disputé à Washington au cours de l’été avec l’équipe nationale.

Encadrement exceptionnel

Maurane Corbin a apprécié son séjour avec les Nomades du Collège Montmorency. Elle a d’ailleurs décroché trois médailles d’or, une au Championnat canadien et deux autres aux Championnats provinciaux.

«L’encadrement a été exceptionnel, insiste-t-elle. Carla-Jean Marie, Jean-Philippe Boutet et Martin Fortier ont été formidables dans mon développement. J’ai beaucoup appris. Boutet m’a aidée dans ma préparation physique afin d’être prête pour les États-Unis.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page