Connectez-vous à nous
Aglaia Revelakis, conseillère municipale de Chomedey. (Photo gracieuseté)

Politique

Un premier conseil municipal de bon augure, selon Action Laval

À la lumière de la toute première séance régulière du conseil municipal depuis les élections du 7 novembre, le parti d’opposition Action Laval se dit optimiste pour la suite des choses.

«Nous sommes heureux de voir l’atmosphère qui semble vouloir s’installer au conseil», a déclaré l’élue de Chomedey, Aglaia Revelakis, dans un communiqué publié le 13 décembre.

À son troisième mandat avec Action Laval, Mme Revelakis a salué le devoir de réserve exercé par la nouvelle présidente du conseil, Cecilia Macedo. «[Elle] a démontré sa neutralité dans les débats», a-t-elle indiqué, ajoutant que cela avait «grandement contribué à accélérer le déroulement de l’assemblée, mais aussi à rendre l’atmosphère des échanges beaucoup plus agréable».

Droit de préemption

Conseiller municipal de Saint-Bruno, David De Cotis s’est aussi réjoui de la façon dont la séance s’est déroulée.

Il est d’ailleurs revenu sur l’avis de proposition débattu et adopté lors de l’assemblée du 7 décembre relativement au droit de préemption, lequel accorde à une Municipalité un droit de premier refus sur certains terrains stratégiques lorsque ceux-ci sont mis en vente.

Initiée par M. De Cotis à la séance du conseil précédent les élections municipales, la résolution confie à la Direction générale le mandat de préparer une proposition d’amendement à la charte constitutive de la Ville de Laval afin d’obtenir ce pouvoir.

«C’est un grand pas dans la bonne direction, souligne le proposeur. Il sera dorénavant beaucoup plus facile pour la Ville d’acquérir les bois, les terres humides et rivages que nous désirons protéger. C’est l’environnement qui sort gagnant dans cette démarche.»

Bien que le droit de préemption soit dûment inscrit dans le projet de charte soumis à Québec en 2019, Action Laval estimait important de voter cette résolution pour «obtenir ce droit sans devoir attendre» que le législateur sanctionne la nouvelle charte lavalloise par une loi publique à l’Assemblée nationale.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page