Connectez-vous à nous
cas

COVID-19

Un nouveau cas à Laval

Les tests en clinique de dépistage ont permis de détecter une nouvelle personne infectée par la COVID-19 sur l’île Jésus. Celles-ci s’ajoutent aux deux personnes signalées hier et au premier cas de coronavirus annoncé il y a trois jours.

Au Québec, le décompte a quant à lui grimpé à 219 cas confirmés, dont 4 décès et 1 personne guérie.

  • Laval : 4
  • Montréal : 46
  • Laurentides : 17
  • Lanaudière : 15
  • Montérégie : 40
  • Capitale Nationale : 13
  • Mauricie – Centre du Québec : 7
  • Estrie : 30
  • Outaouais : 5
  • Chaudière-Appalaches : 13
  • Bas-Saint-Laurent : 1
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : 1
  • Nord-du-Québec : 1
  • Hors-Québec : 2
  • À déterminer : 24

François Legault, premier ministre du Québec, croit que les résultats de demain représenteront le bond le plus significatif depuis le début de la pandémie.

Centres commerciaux et salles de restaurant fermés

Le gouvernement du Québec a annoncé la fermeture des centres commerciaux à travers toute la province à compter de minuit. Seuls les commerces ayant une porte donnant sur l’extérieur pourront demeurer ouverts. L’exception s’applique aussi pour les épiceries et comptoirs alimentaires.

Les salles à manger des restaurants seront également fermées, les restaurateurs pouvant seulement offrir l’option du service à l’auto.

Les salons de coiffure et esthétique subiront le même sort, devant fermer à minuit ce soir.

Annulation des examens du ministère

Le gouvernement du Québec a aussi confirmé que les cours ne reprendraient pas avant le 1er mai pour les établissements scolaires des niveaux primaire et secondaire.

Celui-ci assure aussi qu’il n’y aura pas d’examen du ministère pour l’année scolaire en cours. Des listes de travaux seront envoyées aux parents pour permettre la continuation de certains apprentissages.

Du côté collégial et universitaire, l’année scolaire se complétera en ligne par télétravail.

Hydro-Québec repousse le paiement des factures

Par ailleurs, Hydro-Québec a annoncé la suspension des frais de retard de factures impayés jusqu’à nouvel ordre.

Cela permettra aux gens touchés de difficultés financières de reporter ce paiement pour faire des achats plus essentiels en cette période difficile.

Les policiers peuvent intervenir

De son côté, le gouvernement a adopté un décret samedi permettant aux policiers d’intervenir en cas de rassemblements intérieurs ou extérieurs.

Celui-ci a été lancé à la demande de Horacio Arruda, directeur national de la santé, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

***

Pour des raisons légales, toute information personnelle concernant les personnes touchées ne peut être diffusée pour le moment.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page