Connectez-vous à nous
(Photo gracieuseté)

Santé

Un médecin lavallois radié pratique de façon illégale

Le Collège des médecins du Québec (CMQ) souhaite informer la population que le Dr Photios Giannakis, médecin de famille exerçant à Laval, est radié provisoirement du tableau de l’ordre des médecins depuis le 1er avril 2020.

Cela signifie qu’il n’a pas le droit d’exercer le médecin depuis plus d’un an.

Le regroupement procède à ce rappel, car il a reçu des informations de patients et pharmaciens selon lesquelles le Dr Giannakis remettrait à ses patients des ordonnances de médicaments qui ne sont pas valides et qui ne peuvent être honorées à la pharmacie.

Les patients seraient d’ailleurs tenus de payer leur consultation médicale en argent comptant.

Précisons que le CMQ a pris possession des dossiers des anciens patients du Dr Giannakis au printemps 2020 pour notamment assurer le suivi des tests de laboratoire et d’imagerie qui avaient été prescrits préalablement.

Historique

Le Dr Giannakis avait initialement été visé par une plainte disciplinaire en mars 2020. Celle-ci incluait une demande de radiation provisoire pour avoir exercé la médecine sans respecter la limitation imposée à son droit d’exercice. Il avait aussi fait défaut de répondre à la demande de patients voulant obtenir leur dossier médical, en plus d’avoir prescrit des benzodiazépines à certains d’entre eux contrairement à un engagement pris en 2012.

Le conseil de discipline l’a ainsi radié provisoirement, mais il a continué d’effectuer le suivi de résultats de laboratoire et de recevoir des patients en consultation.

En mai 2020, le CMQ s’est ensuite tourné vers la Cour supérieure qui a accordé une injonction provisoire et rendu plusieurs ordonnances pour remédier à la situation. Encore une fois, le Dr Giannakis a contrevenu à celles-ci.

Cela a mené le Collège des médecins à déposer une autre injonction provisoire et une demande de prononciation d’une troisième ordonnance spéciale en lien avec des accusations d’outrage au tribunal. En décembre 2020, le médecin lavallois a été déclaré coupable. On lui a décerné une amende de 24 000 $.

Malgré l’ensemble de ces faits, le CMQ possède des preuves que le Dr Giannakis continue d’exercer la médecine encore aujourd’hui. (N.P./IJL)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page