Connectez-vous à nous

Un incendie au restaurant Les Voltigeurs sous enquête

Faits divers

Un incendie au restaurant Les Voltigeurs sous enquête

FAIT DIVERS. L’incendie du 15 août au restaurant Les Voltigeurs, situé à l’angle des boulevards Sainte-Rose et Curé-Labelle, fait l’objet d’une enquête, des éléments laissant croire à une main criminelle.

Commentaires

Un périmètre policier a été érigé à cet endroit, afin de permettre à l’Identité judiciaire d’analyser la scène et déterminer si cette thèse est retenue.

Les pompiers sont intervenus tôt mardi à ce commerce, l’alerte étant donnée à 5h27. De la fumée s’échappait du toit à leur arrivée sur les lieux. Une seule personne se trouvait à l’intérieur du restaurant et elle a affirmé avoir vu des flammes dans la hotte de la cuisine.

On estime les dégâts à 10 000 $ pour le bâtiment et 15 000 $ pour son contenu.

Pont-Viau

Par ailleurs, une dame a subi des brûlures au deuxième degré aux mains tôt ce matin après avoir sorti une imprimante en feu de son logement du 1430, Anjou, dans le quartier Pont-Viau.

Une chandelle laissée allumée sans surveillance près de cet équipement informatique en est la cause, informe le chef aux opérations, Michel Durocher. Le balcon en fibre de verre, sur lequel la résidente a posé l’imprimante, ainsi que les rideaux ont été endommagés, pour une facture estimée à 4000 $.

Le logement était pourvu d’un avertisseur de fumée, mais l’appareil n’était pas fonctionnel. «On rappelle aux gens de ne pas laisser une chandelle allumée près de matières combustibles, d’avoir un avertisseur fonctionnel et de vérifier les piles deux fois par année», révèle Michel Durocher.

Un périmètre policier a été érigé à cet endroit, afin de permettre à l’Identité judiciaire d’analyser la scène et déterminer si cette thèse est retenue.

Les pompiers sont intervenus tôt mardi à ce commerce, l’alerte étant donnée à 5h27. De la fumée s’échappait du toit à leur arrivée sur les lieux. Une seule personne se trouvait à l’intérieur du restaurant et elle a affirmé avoir vu des flammes dans la hotte de la cuisine.

On estime les dégâts à 10 000 $ pour le bâtiment et 15 000 $ pour son contenu.

Pont-Viau

Par ailleurs, une dame a subi des brûlures au deuxième degré aux mains tôt ce matin après avoir sorti une imprimante en feu de son logement du 1430, Anjou, dans le quartier Pont-Viau.

Une chandelle laissée allumée sans surveillance près de cet équipement informatique en est la cause, informe le chef aux opérations, Michel Durocher. Le balcon en fibre de verre, sur lequel la résidente a posé l’imprimante, ainsi que les rideaux ont été endommagés, pour une facture estimée à 4000 $.

Le logement était pourvu d’un avertisseur de fumée, mais l’appareil n’était pas fonctionnel. «On rappelle aux gens de ne pas laisser une chandelle allumée près de matières combustibles, d’avoir un avertisseur fonctionnel et de vérifier les piles deux fois par année», révèle Michel Durocher.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page