Connectez-vous à nous

Un homme meurt brûlé dans son sofa

Faits divers

Un homme meurt brûlé dans son sofa

CHOMEDEY. Les pompiers appelés à éteindre un incendie s’étant produit dans un appartement du 2555, avenue du Havre-des-Îles, ont eu la mauvaise surprise de découvrir un corps inanimé sur place, le 11 avril, peu après 13h18.

Commentaires

L’intervention s’est déroulée au 11e de cette tour à condominiums de 17 étages située sur l’île du Tremblay.

Arrivés sur place à 13h27 et apercevant la fumée, les pompiers se sont dirigés vers le logement en cause, contrôlant l’incendie à 13h45.

Il n’y avait pas d’avertisseur sur les lieux. La dépouille est celle d’un homme âgé d’une soixantaine d’années. Un article de fumeur oublié demeurerait la principale piste envisagée. Le feu aurait débuté dans le sofa sur lequel reposait la victime qui serait morte par asphyxie et chaleur excessive.

Le dossier relève maintenant de la Loi sur la recherche des causes et des circonstances des décès, soit d’un coroner.

La scène a donc été confiée aux enquêteurs du Service de police de Laval qui tenteront de déterminer les circonstances entourant cet incendie mortel, à savoir s’il s’est produit avant, après ou s’il est la cause de la mort.

Autre incident au même endroit

Notons que le 29 mars, c’est dans ce même immeuble qu’a eu lieu un autre événement dramatique alors qu’un homme de 36 ans avait fait une chute mortelle du 7e étage en tentant d’échapper à une perquisition des policiers du groupe d’intervention qui venaient d’effectuer une entrée dynamique chez lui dans le cadre d’une enquête en matière de drogue.

Dix spécialistes du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) continuent d’enquêter sur les circonstances entourant ce drame, appuyés par la Sureté du Québec (SQ) qui agit comme corps de police de soutien dans ses efforts d’investigation.

L’intervention s’est déroulée au 11e de cette tour à condominiums de 17 étages située sur l’île du Tremblay.

Arrivés sur place à 13h27 et apercevant la fumée, les pompiers se sont dirigés vers le logement en cause, contrôlant l’incendie à 13h45.

Il n’y avait pas d’avertisseur sur les lieux. La dépouille est celle d’un homme âgé d’une soixantaine d’années. Un article de fumeur oublié demeurerait la principale piste envisagée. Le feu aurait débuté dans le sofa sur lequel reposait la victime qui serait morte par asphyxie et chaleur excessive.

Le dossier relève maintenant de la Loi sur la recherche des causes et des circonstances des décès, soit d’un coroner.

La scène a donc été confiée aux enquêteurs du Service de police de Laval qui tenteront de déterminer les circonstances entourant cet incendie mortel, à savoir s’il s’est produit avant, après ou s’il est la cause de la mort.

Autre incident au même endroit

Notons que le 29 mars, c’est dans ce même immeuble qu’a eu lieu un autre événement dramatique alors qu’un homme de 36 ans avait fait une chute mortelle du 7e étage en tentant d’échapper à une perquisition des policiers du groupe d’intervention qui venaient d’effectuer une entrée dynamique chez lui dans le cadre d’une enquête en matière de drogue.

Dix spécialistes du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) continuent d’enquêter sur les circonstances entourant ce drame, appuyés par la Sureté du Québec (SQ) qui agit comme corps de police de soutien dans ses efforts d’investigation.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page