Connectez-vous à nous

Combat Barrak – Braidwood à prévoir en 2019

lidl opening times today

Communauté

Combat Barrak – Braidwood à prévoir en 2019

Un duel opposant les boxeurs Eric Barrak (8-4) et Adam Braidwood (13-2) commence à prendre forme et aura sa place dans l’actualité 2019 selon les deux cogneurs.

Eric Barrak est l’initiateur de l’affrontement, ayant lancé l’invitation à Adam Braidwood sur le réseau social Facebook au début du mois.

Le Lavallois de 41 ans n’est pas monté sur le ring depuis mars 2016, essuyant un revers face à Raymond Olubowale. Son combat prévu en sous-carte de Jean Pascal en novembre 2018 a été annulé.

De son côté, Adam Braidwood, un cogneur de la Colombie-Britannique, s’est frotté au Québécois Simon Kean en juin 2018, perdant ce duel par knock-out technique.

Aucune date

À l’heure actuelle, il est impossible de savoir quand et où ce combat prendra place.

«Pour l’instant, on est en négociation, admet Eric Barrak. Je peux cependant confirmer que l’engouement est présent.»

Pour sa part, le Britanno-Colombien se dit prêt à l’affronter s’il est sérieux dans sa démarche. «J’adore me battre au Québec, poursuit le boxeur de 34 ans. Chaque fois que la chance se présente, je la saisis.»

Par contre, Adam Braidwood ne croit pas aux chances de Barrak. «Je vais lui passer le knock-out au premier round», déclare-t-il.

Cependant, son adversaire est plus optimiste. «Il n’a pas fait ses classes en boxe amateur, rétorque Barrak. C’est un ancien joueur de football. Il est devenu boxeur à cause de sa grosseur.»

Ce dernier ajoute que la boxe a connu son lot de surprises à travers les années et que dans la catégorie des poids lourds, il ne suffit que d’un seul coup de poing.

Le passé derrière

Les deux pugilistes ont eu leur lot de problèmes avec la justice dernièrement. Selon des informations du Courrier du Sud en 2017, deux personnes auraient accusé Eric Barrak de fraude pour des montants totalisants environ 17 000 $.

Le principal intéressé confirme que toutes les sommes dues ont été remboursées. «Cette histoire-là est désormais derrière moi, assure le boxeur. Ça m’a permis de faire une introspection sur ma carrière et moi-même.»

Pour sa part, Adam Braidwood est tombé dans la drogue, l’alcool et la prison au tournant des années 2010, étant condamné à quatre ans et demi derrière les barreaux. Il a aussi été arrêté en octobre 2018 pour bris de condition, mais il a été libéré ayant prouvé son innocence.

«Ma probation est terminée depuis le 28 décembre et j’ai tassé toutes les personnes toxiques de ma vie, conclut l’homme de 34 ans. Je n’ai jamais été aussi focus pour mes combats. Il n’y a rien que je veux plus que d’affronter les meilleurs dans ma catégorie.»

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page