Connectez-vous à nous

Sobeys retire sa laitue romaine du marché

Actualités

Sobeys retire sa laitue romaine du marché

Par mesure préventive pour la santé de ses consommateurs et ses employés, Sobeys Inc. a annoncé, le 20 novembre, la cessation de vente de tous les produits de laitue romaine à travers son réseau de magasins au pays et ce, jusqu’à nouvel ordre. 

Plus de 300 produits ont donc été retirés des tablettes des magasins IGA, IGA extra, IGA express, Marché Tradition, Bonichoix et Rachelle-Béry au Québec.

Dans toutes les provinces, les succursales Sobeys, Thrifty Foods, Foodland, FreshCo et des pharmacies Lawton ont fait de même.

Cette décision est arrivée en réponse à l’avis émis par l’Agence de la santé publique du Canada. Celle-ci recommande aux Canadiens de ne plus consommer de produits contenant de la laitue romaine jusqu’à la fin de l’enquête visant à déterminer les causes de contamination à l’E. coli.

Danger

L’Agence a confirmé enquêter sur 18 cas d’E. coli 0157 dans deux provinces, soit au Québec (15) et en Ontario (3). Six personnes auraient été hospitalisées à ce jour. Aucun décès n’a été signalé.

L’éclosion actuelle semble se poursuivre, car des cas de maladies liées à la laitue romaine continuent d’être signalés. Ces récents cas indiquent que les produits contaminés pourraient encore se trouver dans les entreprises de nourritures, incluant les restaurants.

L’analyse de laboratoire indique que les maladies signalées dans le cadre de cette éclosion sont génétiquement liées aux maladies signalées dans une précédente éclosion d’infections à E. coli en décembre 2017 qui a touché des consommateurs tant au Canada qu’aux États-Unis. Cela démontre que la même souche d’E. Coli est la cause des maladies et laisse supposer qu’il pourrait y avoir une source récurrente de contamination.

Prévention

Il est difficile de savoir si un produit est contaminé par l’E. coli, car la bactérie est invisible, inodore et sans saveur. La laitue romaine peut avoir une durée de conservation allant jusqu’à cinq semaines; il est donc possible que la laitue romaine contaminée achetée au cours des dernières semaines se trouve encore dans votre maison.

Les personnes en Ontario et au Québec devraient éviter de consommer de la laitue romaine ainsi que les mélanges de salades contenant de la laitue romaine jusqu’à ce qu’on en sache plus sur l’éclosion et la cause de la contamination.

Les mains doivent être soigneusement lavées à l’eau tiède et au savon pendant au moins 20 secondes avant et après avoir manipuler de la laitue.

La laitue non lavée, y compris les pommes de laitue vendues en sac scellé, doit être nettoyée.

Les symptômes, qui durent en moyenne de 5 à 10 jours, incluent des nausées, vomissements, maux de tête, une légère fièvre, de violentes crampes d’estomac et des diarrhées liquides ou sanglantes.

Certaines personnes ne se rendent pas malades du tout, bien qu’elles puissent quand même transmettre l’infection à d’autres. (A.G.D.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page