Connectez-vous à nous

Sauvetage nautique et deux incendies dont une perte totale

Faits divers

Sauvetage nautique et deux incendies dont une perte totale

Alors que la traditionnelle Grande Fête des pompiers bat son plein, le Service de sécurité incendie de Laval a été fortement sollicité les 2 et 3 juin d’un bout à l’autre de l’île Jésus avec trois interventions dont une sur l’eau.

Commentaires

Samedi, c’est sur la rivière des Mille Îles que deux personnes ont chaviré à canot sous l’ancien pont de Terrebonne, à l’est du pont de l’autoroute 25, dans Saint-François.

L’appel  au 911 a été fait à 13h44 alors qu’arrivés sur place 6 minutes plus tard, les 10 pompiers requis pour l’intervention ont été témoin de leur sauvetage par des plaisanciers voguant sous le soleil. Le contrôle a été déclaré à 14h07. Les deux victimes s’en sont tirées avec leur lot d’ecchymoses et égratignures.

Premier incendie

Plus tôt, dans Auteuil, sur la rue Olivier-Chauveau, une petite famille a dû évacuer sa demeure en raison d’un feu provoqué par un court-circuit électrique ayant pour origine la prise d’un mur extérieur.

Appelées à 11h23, 8 unités de pompiers, soit 19 hommes, ont mis tous leurs efforts à maîtriser la situation, ce qui a été fait en quelque 30 minutes.

«Les dommages sont évalués à 20 000 $ pour le bâtiment et 5000 $ pour le contenu, des dégâts qui aurait été moindres si on n’avait pas tardé à contacter le 911, les gens ayant d’abord tenté d’éteindre le feu par eux-mêmes», de souligner Guy Boucher, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval.

Second incendie

Le 3 juin, du côté de Laval-Ouest, une maison jumelée de la 9e Rue est désormais une perte totale après que les flammes eurent ravagé la moitié du bâtiment résidentiel en fin de matinée.

Il était 11h04 quand on a prévenu le 911 et dès leur irruption sur les lieux, les pompiers ont repéré les flammes ayant débuté au 1er étage et se propageant alors à la toiture.

Ce sont 21 pompiers qui ont réussi à éteindre le tout pour finalement sonner le contrôle à 12h02, sans pouvoir empêcher la résidence d’être une perte totale. Importants, les dommages seraient d’environ 175 000 $ pour le bâtiment et 50 000 $ pour son contenu.

L’avertisseur de fumée ne contenait notamment pas de pile. L’incendie aurait débuté à l’extérieur de la maison. La cause exacte demeure sous enquête bien qu’on ne suspecte pas de main criminelle.

Un citoyen a été incommodé par la fumée et traité sur place par des ambulanciers d’Urgences-santé.

Samedi, c’est sur la rivière des Mille Îles que deux personnes ont chaviré à canot sous l’ancien pont de Terrebonne, à l’est du pont de l’autoroute 25, dans Saint-François.

L’appel  au 911 a été fait à 13h44 alors qu’arrivés sur place 6 minutes plus tard, les 10 pompiers requis pour l’intervention ont été témoin de leur sauvetage par des plaisanciers voguant sous le soleil. Le contrôle a été déclaré à 14h07. Les deux victimes s’en sont tirées avec leur lot d’ecchymoses et égratignures.

Premier incendie

Plus tôt, dans Auteuil, sur la rue Olivier-Chauveau, une petite famille a dû évacuer sa demeure en raison d’un feu provoqué par un court-circuit électrique ayant pour origine la prise d’un mur extérieur.

Appelées à 11h23, 8 unités de pompiers, soit 19 hommes, ont mis tous leurs efforts à maîtriser la situation, ce qui a été fait en quelque 30 minutes.

«Les dommages sont évalués à 20 000 $ pour le bâtiment et 5000 $ pour le contenu, des dégâts qui aurait été moindres si on n’avait pas tardé à contacter le 911, les gens ayant d’abord tenté d’éteindre le feu par eux-mêmes», de souligner Guy Boucher, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval.

Second incendie

Le 3 juin, du côté de Laval-Ouest, une maison jumelée de la 9e Rue est désormais une perte totale après que les flammes eurent ravagé la moitié du bâtiment résidentiel en fin de matinée.

Il était 11h04 quand on a prévenu le 911 et dès leur irruption sur les lieux, les pompiers ont repéré les flammes ayant débuté au 1er étage et se propageant alors à la toiture.

Ce sont 21 pompiers qui ont réussi à éteindre le tout pour finalement sonner le contrôle à 12h02, sans pouvoir empêcher la résidence d’être une perte totale. Importants, les dommages seraient d’environ 175 000 $ pour le bâtiment et 50 000 $ pour son contenu.

L’avertisseur de fumée ne contenait notamment pas de pile. L’incendie aurait débuté à l’extérieur de la maison. La cause exacte demeure sous enquête bien qu’on ne suspecte pas de main criminelle.

Un citoyen a été incommodé par la fumée et traité sur place par des ambulanciers d’Urgences-santé.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page