Connectez-vous à nous
Plus de 12 000 médecins, scientifiques et professionnels de la santé du monde entier ont participé aux sessions scientifiques de l'ADA. (Capture d'écran - Google Maps)

Santé

Sanofi Canada dévoile deux recherches sur le diabète

Sanofi Canada, dont le siège social est situé à Laval, a présenté plusieurs projets de recherche en vue d’identifier des thérapies optimales pour une prise en charge durable du diabète lors de 81e sessions scientifiques organisées par l’American Diabetes Association (ADA).

Il s’agit des résultats de l’étude SoliMix, ainsi que les résumés des recherches REMIT iGlar-Lixi et LixilanONE CAN qui sont financées par la société de solutions en soins de santé.

Ces deux dernières ont d’ailleurs été réalisées avec le soutien de l’Université McMaster, l’Université McGill et d’autres sites d’investigation.

«Le monde du diabète est en constante évolution, a déclaré Sabina Steinkellner, directrice générale de Sanofi Canada. C’est pour cette raison que la recherche continue et les connaissances issues de données sont essentielles afin d’améliorer l’expérience des patients.»

Rappelons que 10 % des Canadiens sont présentement touchés par le diabète, un pourcentage qui pourrait atteindre 12 % d’ici 2030.

REMIT iGlar-Lixi

Cette étude abordait la rémission du diabète de type 2 précoce.

L’objectif était de déterminer si une intervention métabolique intensive à court terme combinant un traitement intensif par insuline glargine, lixisénatide et metformine, ainsi que des approches liées au mode de vie serait supérieur au traitement antidiabétique standard pour obtenir une rémission durable du diabète.

Il a été conclu que les traitements intensifs à court terme ciblant la normoglycémie et la perte de poids avec l’insuline glargine/lixisénatide, la metformine et les changements de mode de vie peuvent induire une rémission durable du diabète de type 2.

LixilanOne CAN

Cette deuxième étude tentait plutôt de démontrer qu’un simple algorithme de titration quotidienne n’était pas inférieur à l’algorithme de titration hebdomadaire selon l’étiquetage canadien.

Les résultats ont confirmé qu’un algorithme de titration quotidienne d’iGlarLixi représentait une alternative sûre à la titration hebdomadaire traditionnelle, tout en permettant aux patients d’atteindre leur dose de maintien plus tôt. (N.P.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page