Connectez-vous à nous

Questions-réponses avec Brett Lernout

lidl opening times today

Hockey

Questions-réponses avec Brett Lernout

Portraits des joueurs du Rocket

Dans le cadre de la série de portraits des joueurs du Rocket de Laval, le défenseur de 23 ans Brett Lernout présente sa routine d’avant-match.

Jusqu’à présent, tous les joueurs t’ont nommé comme clown dans le vestiaire, as-tu toujours été comme ça?

(rires)Oui. Partout où je suis passé, j’ai toujours aimé niaiser mes coéquipiers. Je veux juste qu’ils passent une bonne journée. Par contre, quand c’est le temps d’être sérieux, je le suis.

Quand tu as commencé à jouer au hockey, qui était ton joueur préféré?

Chris Pronger. Je l’ai toujours aimé. C’est un gros bonhomme qui frappe fort. Personne ne voulait jouer contre lui. Évidemment, je m’inspire de lui dans mon style.

Quel type de musique écoutes-tu?

J’aime vraiment de tout, que ce soit du vieux rock, du countryou du rap. Pour le country, j’écoute tous les artistes et côté rap, j’aime bien Drake.

Qu’est-ce que tu aimes de Laval ?

Tout le monde est gentil. Partout où je vais, les gens sourient constamment. Je n’ai rien de mal à dire si la ville.

Si tu n’étais pas un joueur de hockey, que ferais-tu ?

J’en ai aucune idée. Je ferais sûrement un métier quelconque à Winnipeg (ville de naissance). Depuis que je suis un enfant, j’ai toujours voulu devenir un joueur de hockey.

Est-ce qu’il y a un moment où tu t’es dis que ton rêve n’allait pas se réaliser?

 Non, jamais. J’ai toujours eu une attitude très positive. J’ai constamment mis les efforts nécessaires. Si tu veux y arriver, tu dois garder une bonne attitude. Les gens n’aiment pas ça s’entourer de personnes négatives.

Es-tu superstitieux?

Non, pas vraiment. J’ai ma routine, mais je ne crois pas que ce soit une superstition.

C’est quoi ta routine?

Le matin, j’arrive à l’aréna. Je fais mes étirements et je visionne des séances vidéo avec les entraîneurs.Ensuite, je quitte vers la maison où je vais manger et faire une sieste d’environ 1h30. Deux heures trente avant le début de la partie, je vais chercher mon café Starbucks et je me redirige vers l’amphithéâtre où je vais commencer mon échauffement.

Manges-tu toujours la même chose avant les rencontres?

Oui. Je me fais des pâtes penneavec de la sauce Alfredo et bolognaise.

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page