Connectez-vous à nous

Quatre femmes arrêtées pour avoir fraudé des grands-parents

lidl opening times today

Faits divers

Quatre femmes arrêtées pour avoir fraudé des grands-parents

FAIT DIVERS. Quatre femmes de Laval, soupçonnées de tremper dans une histoire de fraude contre des grands-parents, ont été arrêtées à Albany, plus tôt ce mois-ci, par la police de l’État de New York.

Commentaires

Anahid Apkarian, 61 ans, Nora Apkarian, 42 ans, 57 ans, Sophia Mikelakis et Christina Antonkakis, 29 ans, se seraient rendues en sol américain pour aller chercher des envois effectués par leurs victimes dans un point de dépôt du service postal des États-Unis.

Le quatuor est accusé d’avoir fraudé des grands-parents qu’elles contactaient soit par téléphone ou courriel à partir de l’île Jésus. Elles prétendaient être leur petite-fille qui avait été arrêtée dans un autre état, en grand besoin d’argent pour se sortir de prison.

En plus de la police de l’État de New York, le département de police de Menands, le service postal américain et le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis ont également participé à l’enquête.

Un lien?

Du côté de la Police de Laval, les enquêteurs sont sur ce dossier et tentent de voir si les quatre femmes seraient liées à des fraudes similaires survenues sur le territoire. Jusqu’à présent, les deux corps policiers ne se sont pas encore parlé.

«Ici, ce sont plutôt des hommes qui contacteraient les aînés, explique Evelyne Boudreau, des Affaires publiques de la police de Laval. Selon des informations qu’on nous a transmises, ils achèteraient des listes de noms de personnes âgées et feraient des appels jusqu’à ce leur histoire fonctionne.»

La policière mentionne que cette arnaque existait déjà il y a une dizaine d’années, mais que l’approche des victimes suivait un autre modèle.

«À l’époque, un homme qui se faisait passer pour le petit-fils ou le neveu mentionnait avoir trouvé une vente extraordinaire pour du matériel électronique. Il demandait alors de l’argent à sa victime, lui faisant croire qu’il pouvait lui acheter un cinéma maison, par exemple, à très bon prix.»

Mme Boudreau explique que les individus ont ajouté depuis un sentiment d’urgence à leurs appels, en changeant leur histoire de vente à une arrestation ou tout autre problème nécessitant rapidement l’accès à des fonds.

44 plaintes

De janvier 2014 à septembre 2015, on a enregistré 44 plaintes du genre auprès du service policier lavallois. Le plus grand nombre est survenu en décembre 2014, avec neuf.

«Un des volets pour contrer cette arnaque est de sensibiliser les institutions financières sur ce genre de fraude. Si une personne de 60 ans et plus se présente au guichet pour retirer une importante somme d’argent, on recommande de poser des questions [pour s’assurer qu’elle n’est pas une victime]», de conclure Evelyne Boudreau.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page