Connectez-vous à nous

Quatre décès dans des CHSLD de Laval

lidl opening times today

COVID-19

Quatre décès dans des CHSLD de Laval

Alors que le nombre de cas déclarés atteignait 272 cas déclarés ce mardi 31 mars en début d’après-midi, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval a finalement confirmé 4 décès sur l’île Jésus en lien avec la COVID-19.

Une des personnes décédées demeurait au Centre d’hébergement La Pinière, une maison de santé située sur la rue Saint-Joseph, dans Saint-Vincent-de-Paul. On compte neufs personnes testées positives à la COVID-19 dans ce même établissement.

Les trois autres décès ont eu lieu au Centre d’hébergement de soins de longue durée de (CHSLD) Saint-Dorothée, situé sur le boulevard Samson, dans Saint-Dorothée.

On compte pas moins de 15 personnes testées positives à la COVID-19 dans ce même établissement.

«Dans tous les cas, nos équipes de prévention et contrôle des infections sont sur place afin de prendre les mesures de protections nécessaires pour les autres résidents ainsi que pour les employés du CISSS», indique Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval.

Maintien des chiffres

Le CISSS de Laval confirme aussi que la situation demeure stable avec 18 patients atteints par la COVID-19 qui demeurent hospitalisés dont 3 aux soins intensifs.

Parmi les personnes touchées à Laval, neuf d’entre elles se sont complètement rétablies.

Notons que depuis le vendredi 27 mars, l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé a commencé à accueillir des patients atteints par la COVID-19.

Depuis la semaine dernière, le CISSS de Laval a travaillé en collaboration avec ses partenaires du réseau de la santé et des services sociaux afin d’organiser des unités de soins isolées à la Cite-de-la-Santé pour faire face à cette pandémie.

Test de dépistage

«La diminution du nombre de cas est due parce qu’en fin semaine, il y a eu une légère diminution dans la demande de tests à Laval, affirme Mme Goudreau. Il y a eu autant d’hommes que de femmes parmi les personnes hospitalisés et testées.»

Selon les informations données par le CISSS de Laval, la répartition par groupes d’âge est directement liée aux tests de dépistage faits depuis les dernières semaines.

À ce jour, seulement 6% des cas confirmés touchent des personnes de 20 ans et moins. Pour ce qui est des 20 à 40 ans, on parle de 11% des cas.

«On a plus de cas dans la tranche d’âge allant de 40 à 60 ans, parce que ce sont les personnes qui ont été le plus testées jusqu’à maintenant», explique la porte-parole du CISSS de Laval.

L’établissement compte également à peu près 48 % des cas dans la tranche d’âge de 40 à 60 ans. Et pour les 60 ans et plus, c’est environ 30 % des cas.

Les autorités médicales répètent que toute information personnelle concernant les personnes touchées ne sera pas diffusée pour des raisons légales.

Quartiers à risque

Le CISSS de Laval affirme également que les cas dénombrés sont répartis de manière égale dans les différents secteurs de l’île Jésus.

«Il n’y a pas un quartier qui est plus à risque qu’un autre, ajoute Mme. Goudreau. Pour le moment, on ne peut pas dire qu’il s’agit de transmission communautaire parce qu’il y a autant de cas dans tous les quartiers.»

15 cas de plus

La nouvelle vague de dépistage a donc permis de détecter 15 nouvelles personnes infectées par la COVID-19 à Laval. Celles-ci s’ajoutent aux 257 personnes signalées le lundi 30 mars et au premier cas de coronavirus annoncé le 19 mars.

Les personnes qui sont de retour de voyage et présentent des symptômes de fièvre, toux ou des difficultés respiratoires doivent communiquer au 450 644 4545 au préalable pour prendre rendez-vous.

Deux cliniques de dépistage sont ouvertes 7 jours sur 7 sur l’île Jésus ainsi qu’un service de dépistage à domicile pour les personnes qui ont de la difficulté à se déplacer.

Respecter les consignes

«On n’insistera jamais assez sur le fait de respecter les consignes, commente Jean-Pierre Trépanier, le directeur de la Santé publique à Laval. On ne sort que pour aller chercher de la nourriture et les médicaments ou prendre une marche en respectant les deux mètres. Il est important de conserver un bon état d’esprit.»

Pour contrer la pandémie, le CISSS de Laval rappelle qu’un bon lavage des mains ainsi que de tousser dans le pli du coude demeurent les meilleures mesures à appliquer afin d’éviter la propagation du virus.

Il est aussi recommandé de s’abstenir de visiter des personnes vulnérables, notamment les personnes âgées de son entourage.

4162 cas au Québec

(Laval 272, Montréal 1991, Estrie 365, Montérégie 341, Capitale Nationale 213, Mauricie-Centre du Québec 215, Lanaudière 249, Laurentides 199, Chaudière-Appalaches 117, Outaouais 50, Saguenay-Lac-Saint-Jean 31, Abitibi-Témiscamingue 34, Côte-Nord 30, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 37, Bas-Saint-Laurent 13, Terres-Cries-de-la-Baie-James 3, Nord-du-Québec 1, Nunavik 1.)

 

1 commentaire

1 commentaire

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page