Connectez-vous à nous
La Ville donne le feu vert au projet d’habitation METTA qui s’élèvera sur l’ancien par 3 et le défunt champ de pratique du Club de golf Le Cardinal. (Photo 2M.Media – Martin Deland)

Immobilier

Projet résidentiel sur le site du Golf Le Cardinal: c’est parti

En fin d’année, le conseil municipal a avalisé les travaux d’infrastructures souterraines dans le prolongement du boulevard Arthur-Sauvé et de la rue Bonaventure, pavant ainsi la voie à la première phase d’un important développement résidentiel sur le site du Club de golf Le Cardinal dans Sainte-Dorothée.

L’ancien parcours à normale 3 et le défunt champ de pratique au sud de l’avenue des Bois feront place à un premier projet de 273 résidences unifamiliales et de maisons jumelées et en rangée. Le Groupe Quorum, qui a fait l’acquisition du terrain en 2017, pourrait procéder à une mise en chantier dès le printemps. À terme, il prévoit y construire 700 unités résidentielles.

L’été dernier, en entrevue au Courrier Laval, le directeur général du Club de golf Le Cardinal, Marc-André Cardinal, affirmait que malgré l’usage des dernières décennies, les 2,5 millions de pieds carrés visés par ce développement sont situés en zone blanche, ce qui ne nécessite aucun changement de zonage.

Lettre de garantie bancaire

Après avoir dûment complété les plans et devis du projet de développement immobilier à la satisfaction de la Ville, Investissements Immobiliers Cardinal inc. a reçu les autorisations requises du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) et respecté ses engagements financiers envers l’administration municipale.

En plus d’allonger 1,3 M$ liés à la surveillance de travaux et à des frais de gestion, d’administration et de laboratoire, le requérant a transmis à la Municipalité une lettre de garantie bancaire au montant de quelque 12,4 M$ afin de couvrir le coût des travaux d’infrastructures de même que les honoraires de surveillance du chantier.

Relevant d’une maîtrise d’œuvre privée (MOP), l’implantation de ces services municipaux nécessitera un déboursé de 16 M$, dont 8 M$ cette année et 6 M$ l’an prochain. On estime à 9 334 191 $, taxes nettes incluses, la valeur de ces infrastructures à être cédées à la Ville une fois réalisées.

Entente initiale modifiée

Par ailleurs, dans le sommaire décisionnel du 25 novembre émanant de la Direction générale, la Ville apporte certaines modifications à «l’entente de première étape» intervenue entre les parties en janvier 2020.

On y mentionne que le «consentement du ministère des Transports du Québec est requis préalablement à la réalisation des travaux d’aménagement du prolongement du boulevard Arthur-Sauvé» au sud de l’avenue des Bois.

Également, il est indiqué «que le requérant réalisera certains travaux d’aménagement de parc à ses frais sur le lot projeté 6 381 313 destiné à être cédé à des fins de parc» en plus de «céder gratuitement à la Ville le lot projeté 6 381 315 occupé par des milieux humides sans que celui-ci ne soit comptabilisé au versement des frais de parc».

Avenir du golf Le Cardinal

Rappelons que le partenaire d’Investissements Immobiliers Cardinal inc., Groupe Quorum, dispose d’une option d’achat sur les quatre autres millions de pieds carrés occupés par le 18 trou du golf Le Cardinal.

À la différence près que, le temps venu, tout nouveau développement résidentiel devra être soumis au processus de changement de zonage. Outre le golf, le zonage actuellement en vigueur autorise l’usage récréatif commercial et les résidences pour personnes âgées.

À cet égard, le conseiller municipal du secteur et membre du comité exécutif, Nicholas Borne, a réaffirmé l’engagement électoral du Mouvement lavallois – Équipe Stéphane Boyer de préserver au moins 50 % des espaces verts advenant un changement de vocation des clubs de golfs sur le territoire.

Du coup, le maire Boyer et son représentant de Laval-Les Îles ont rejeté la demande de Jonathan Tremblay – un citoyen favorable au maintien de ces grands espaces verts – à l’effet d’étendre à l’ensemble de la population lavalloise un éventuel référendum sur la vocation future des clubs de golfs en fin de vie.

Pour sa part, Stéphane Boyer a fait valoir que les règles en place entourant le processus d’approbation référendaire favorisaient davantage l’acceptabilité sociale des projets soumis à la consultation citoyenne, ajoutant du même souffle que «cela n’empêche pas de discuter de l’enjeu de façon plus large».

Quant au projet de 273 unités résidentielles qui vient d’obtenir le feu vert, M. Tremblay a tenté de savoir si la Ville avait consulté les résidents vivant à proximité et mené des études d’impact sur la congestion routière, la qualité de vie des citoyens et les risques liés aux inondations.  «Les analyses sont multiples, a répondu Nicholas Borne. Ça va me faire plaisir de les partager avec vous.»

À lire également: Le Club de golf Islemere à vendre pour 80 M$

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page