Connectez-vous à nous
Cette poursuite policière s’est déployée de Laval à Montréal, avant de finir un secteur des Hautes-Laurentides habité par le suspect en crise psychotique. (Photo gracieuseté - SQ)

Faits divers

Policiers blessés dans une poursuite entre Laval, Montréal et Rivière-Rouge

Des patrouilleurs du Service de police de Laval (SPL) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont eu une matinée mouvementée après avoir pris en chasse un homme ayant volé un camion GMC Sierra noir dans les Hautes-Laurentides, avant d’agresser l’employé d’un dépanneur lavallois, puis blesser deux policiers lors de manœuvres pour échapper aux forces de l’ordre.

Le premier incident s’est produit dans le secteur de Rivière-Rouge, aux petites heures du matin, entre 5h et 7h, le jeudi 4 mars. Quelqu’un a appelé le 911 pour rapporter un vol de véhicule.

À 8h36, c’est le centre d’appels d’urgence de Laval qui est contacté après un vol qualifié et des voies de fait perpétrés dans un dépanneur de Sainte-Dorothée.

Âgé dans la quarantaine, un employé y a subi des blessures au visage, ainsi qu’un violent choc nerveux, après avoir refusé de laisser filer le suspect qui venait de voler à l’étalage.

Premier accident

Dès 8h39, des agents du SPL repéraient le véhicule dont ils avaient obtenu la description précise. L’individu, un homme âgé dans la mi-quarantaine, filait vers Montréal sur l’autoroute 13 Sud.

Deux autopatrouilles l’ont aussitôt pris en chasse. Cependant, à leur approche, le conducteur a freiné brusquement, provoquant sa première collision du matin.

Sous l’impact, l’un des policiers de Laval a subi sa part d’écorchures et d’égratignures au haut du corps, après le déclenchement de son ballon gonflable.

Territoire de Montréal

Déjà alertée par Laval, la SQ avait dépêché ses policiers autoroutiers en direction de Montréal. Ces derniers ont repéré le véhicule suspect sur la voie de service de l’autoroute 40, près des embranchements de l’autoroute 15 et du boulevard Décarie.

Or le fuyard a usé exactement du même stratagème que précédemment, y allant d’un freinage soudain. Le geste a entraîné une autre collision, certes encore plus violente que la précédente selon ses conséquences.

Si ses collègues s’en sont bien sortis, un patrouilleur de la SQ a, entre autres, encaissé un grave contrecoup, responsable d’importantes blessures à une jambe.

Direction Mont-Laurier

À ce moment, d’autres agents de la SQ, sans oublier des effectifs du Service de police de la Ville de Montréal et de corps policiers des Laurentides ont participé à la traque du chauffard hors de contrôle.

«Nous avions parfois le véhicule suspect en visuel puis non, sur l’autoroute 15 Nord, ensuite sur la route 117, de raconter le sergent aux communications de la SQ, Jean-Raphaël Drolet. Nous avons tenté différentes tentatives d’interception en cours de route, que ce soit par méthode traditionnelle ou en ayant recours au tapis clouté.»

Simultanément, des éléments d’enquête ont porté la SQ à croire que l’homme était bien originaire de Rivière-Rouge, guidant les policiers vers les alentours de sa résidence, après être passé par-delà Sainte-Agathe-des-Monts.

Action finale

C’est tout près de chez lui que s’est déroulée l’arrestation du suspect entre 11h et midi. En pleine crise, l’individu a montré de la résistance, mais tout le monde s’en est sorti indemne sur le plan physique lors de cette intervention finale.

Par la suite, on a dû transporter l’individu troublé en centre hospitalier en raison de son état, étant dans l’incapacité de collaborer avec les enquêteurs à ce moment.

Prochainement, il devrait minimalement faire face à de nombreux chefs d’accusation, dont vol de véhicule, vol qualifié, voies de fait, poursuites policières, conduite dangereuse et agression armée sur des policiers.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page