Connectez-vous à nous
lidl opening times today

Actualités

Plus de 1,5 milliard de dollars pour l’autoroute 15

On connaît maintenant le budget, soit plus de 1,5 G$, dont disposera le ministère des Transports (MTQ) pour améliorer la fluidité de l’autoroute 15, notamment via une bretelle aérienne, tel qu’annoncé par le Courrier Laval à la mi-juillet.

François Bonnardel, ministre des Transports, était alors de passage boulevard Le Corbusier, pour faire l’annonce de travaux qui permettront de fermer définitivement la sortie 22 de l’autoroute 440, mise en cause pour la tragédie routière s’étant produite le 5 août 2019.

Le mercredi 28 octobre, le ministre Bonnardel a confirmé des investissements majeurs de plus de 1,5 milliard de dollars pour l’autoroute 15 à Laval et dans les Laurentides.

En plus de décongestionner l’un des réseaux routiers les plus achalandés du Québec, ces sommes devraient servir à encourager le transport collectif et accroître la sécurité des usagers de la route.

Travaux à venir

La part du lion servira à la construction d’une bretelle aérienne menant de l’autoroute 440, en direction ouest, à l’autoroute 15, en direction nord.

Le reste des sommes allouées permettra la réfection de la chaussée et l’implantation de voies réservées à Laval et à Boisbriand; la reconstruction ou  réfection du pont Gédéon-Ouimet reliant Laval à Boisbriand; ainsi que l’ajout d’une voie réservée sur l’autoroute 15, en direction nord, entre les autoroutes 640 et 50.

Première mesures

Rappelons qu’à l’été 2019, notre journaliste Nicholas Pereira spécifiait que le MTQ avait mis en place des solutions à court terme pour assurer la fluidité et sécurité de ce secteur.

On pense notamment à la prolongation de la ligne continue à l’approche de la sortie 22, ainsi que l’ajout d’un photo-radar et de panneaux de signalisation pour prévenir les automobilistes d’une congestion routière possible.

Le ministre Bonnardel avait reconnu qu’il s’agissait de solutions temporaires, non optimales.

La suite

À terme, l’autoroute 15 sera un composant névralgique du nouveau Réseau métropolitain de voies réservées, le projet d’envergure de voies réservées interconnectées qui transformera les déplacements des usagers du transport collectif et du covoiturage, indique le MTQ dans son communiqué

Si le début des travaux n’est pas encore fixé, ces chantiers pourront commencer dès 2022.

«En intégrant des voies réservées sur plus d’une vingtaine de kilomètres, du pont Médéric-Martin jusqu’à l’autoroute 50, nous rendons encore plus attractif et rapide le transport collectif», a spécifié François Bonnardel, via communiqué.

Maires satisfaits

Le Regroupement des maires de Laval-Basses-Laurentides, représentant 19 municipalités et plus d’un million de citoyens, a réagi aussitôt l’annonce faite officiellement, applaudissant chaleureusement ces investissements majeurs pour décongestionner l’A-15.

Plus particulièrement, la mise en place de nombreuses voies réservées répond aux attentes des maires du Regroupement.

Il s’agissait d’une des priorités émises à l’issue du Forum sur la mobilité et le transport collectif, en 2018.

«C’est une belle journée pour les citoyennes et citoyens de Laval et des Basses-Laurentides, a résumé le maire Marc Demers, par voie de communiqué. En améliorant considérablement la fluidité sur nos routes, on permet à nos familles de passer davantage de temps de qualité ensemble.»

Notons que l’autoroute des Laurentides a été la première mise en service dans l’histoire du Québec, dans les années 1960.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page