Connectez-vous à nous

On enregistre de la musique à la Maison des jeunes du Marigot

Actualités

On enregistre de la musique à la Maison des jeunes du Marigot

SOCIÉTÉ. La bonne humeur régnait et les sourires étaient larges, le 26 octobbre, à la Maison des jeunes du Marigot (MJM), alors que la clientèle, le personnel, des invités et élus assistaient à l’inauguration du studio d’enregistrement de la place.

Commentaires

En fonction depuis un mois, le MJM Musique Zone est né d’une demande des jeunes et les démarches ont été entreprises il y a un an, mentionne le directeur, Francis Vermette. La Ville, la Caisse populaire des Grands Boulevards et le député de Laval-des-Rapides, Saul Polo, qui s’est engagé à revenir à la Maison faire un slam rap, se sont donc unis pour aider le souhait à devenir réalité.

«Avec le studio, on voulait offrir un environnement sécuritaire aux jeunes, parce que les gangs de rue utilisent souvent le milieu de la musique pour recruter des membres. C’est aussi un volet éducatif en faisant prendre conscience aux jeunes du danger des gangs de rue», souligne Dominic Bombardier, en charge du projet et intervenant depuis plus de quatre ans.

«On veut donner une place aux jeunes pour faire un enregistrement de qualité sans avoir à payer des studios professionnels», ajoute l’intervenant.

Atelier

Un atelier a été mis sur pied pour les adolescents intéressés par le slam rap. Tous les jeudis, un expert en la matière rencontre les participants pour qu’ils puissent apprendre à écrire leurs propres compositions.

«Présentement, on travaille sur une chanson pour la Maison des jeunes du Marigot», confie Dominic Bombardier.

Studio accessible

Francis Vermette, directeur de la MJM, a souligné durant l’inauguration que le studio n’est pas exclusif à la clientèle de la MJM.

«Les jeunes fréquentant d’autres maisons sont le bienvenu et c’est ouvert également aux organismes jeunesse», dit-il.

Madani et Curtis, tous deux âgés de 17 ans et fréquentant la MJM depuis nombre d’années, étaient visiblement ravis d’avoir accès à un tel studio. «On est contents. Ça faisait au moins quatre ans qu’on le demandait, même avant l’arrivée de Francis. C’est pas loin et c’est gratuit», ont-ils souligné.

La Maison des jeunes du Marigot est située au 599, rue Saint-André, à Pont-Viau. Elle accueille près de 40 adolescents par soir et entre 250 à 300 annuellement.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page