Connectez-vous à nous

Offre artistique plus que variée pour les Journées de la culture

Actualités

Offre artistique plus que variée pour les Journées de la culture

ACTIVITÉS. La culture a rayonné dans la région lavalloise, tout comme ailleurs au Québec, dans le cadre des trois jours qui lui étaient spécifiquement dédiés, les 25, 26 et 27 septembre.

Commentaires

En tout, une trentaine d’activités avaient lieu partout sur l’île Jésus pour les Journées de la culture.

La Maison des arts offrait une pléiade d’activités, comme des ateliers d’art visuel et de théâtre clownesque, une visite commentée par la commissaire Anne Philippon pour les expositions de Nicolas Flemming et Sonia Haberstisch, et même un parcours en autobus afin de découvrir des œuvres d’art publiques.

D’ailleurs, l’atelier Revendiquons la culture, donnée par Mme Haberstich dimanche en début d’après-midi, a connu un bon succès, aux dires des organisateurs. Plusieurs familles se sont attelées à confectionner une affiche abstraite à base de collage et de médiums mixtes, inspirée par l’exposition en cours.

Quartiers

Les initiatives de quartier foisonnaient, alors qu’on pouvait y trouver, entre autres, des ateliers d’initiation à la bande dessinée manga, une confection de chapeau avec une chapelière, des cours de danse folklorique à la Place des aînés ou du tricot graffiti pour habiller certains lieux de la ville.

Au Boisé Notre-Dame, vendredi, les promenades intérieures étaient plus qu’animées. En effet, plusieurs résidents parcouraient les différents kiosques où on y présentait des œuvres réalisées par les membres de l’association Voiles de l’Amitié et les artistes et résidents de l’endroit. Art visuel, sculptures et artisanat étaient à l’honneur. Plus tôt dans l’après-midi, des présentations de chants choraux et de la danse en ligne avaient eu lieu.

Pierre Giroux, peintre et artisan, expliquait fièrement sa démarche artistique aux participants.

«Je fabrique des cabanes d’oiseaux depuis que j’ai 10 ans, lance le résident du Boisé Notre-Dame. Bien sûr, depuis le temps, j’ai perfectionné mon art!»

Quelques mètres plus loin, une énorme toile aux mille couleurs était suspendue. C’était l’œuvre des membres de l’association Voiles de l’Amitié, qui recyclent et peignent des toiles de voiliers. Ils sont passionnés des transports maritimes, ont à cœur l’environnement et le transmettent dans leurs œuvres.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page