Connectez-vous à nous

COVID-19

Nouvelles mesures en éducation

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 8 janvier, l’annulation des examens ministériels et une nouvelle pondération des bulletins pour l’année scolaire 2020-2021.

Les enseignants auront désormais jusqu’au 5 février pour remettre les résultats du premier bulletin et la valeur de celui-ci sera revue à la baisse. Cela offrira une chance aux élèves en difficulté de se rattraper et de bien terminer leur année scolaire.

«Nous ne voulons pas faire nivellement par le bas, mais nous devons aussi être bienveillants, a noté Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, lors du point de presse. Conjuguer exigence et bienveillance, je pense que c’est à notre portée et c’est nécessaire cette année. On met en place des moyens exceptionnels, car on vit une année exceptionnelle.»

Il a également souligné le lancement d’une campagne de recrutement pour offrir du tutorat aux élèves en difficulté.

Les volontaires des Centres de services scolaire, retraités du domaine de l’enseignement et étudiants qui s’enlignent pour une carrière dans l’éducation sont tous invités à s’inscrire via la plateforme Répondez présent qui avait aussi été utilisée à l’automne.

«L’objectif derrière tout ça, c’est entre autres de réduire la pression sur le réseau, les parents et les élèves, a poursuivi M. Roberge. Les équipes écoles font un travail formidable, mais tout ne peut pas reposer sur les épaules des enseignants et des parents. Il faut donner de l’aide à tout ce monde.»

Le lancement d’un forum de discussion pédagogique, d’une application de soutien en santé mentale et l’accessibilité aux outils technologiques ont aussi été abordés par le ministre de l’Éducation.

Rappelons que ces annonces ont lieu à la suite des diverses mesures présentées plus tôt cette semaine par le gouvernement provincial. Il avait été précisé que les élèves du primaire retourneraient sur les bancs d’école à compter du 11 janvier, tandis que ceux du secondaire resteraient à la maison une semaine de plus.

Réactions

La Fédération des établissements d’enseignement privés et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) se disent satisfaites des mesures annoncées vendredi par le ministre de l’Éducation.

«Force est de constater le bien-fondé des initiatives dévoilées aujourd’hui par le ministre, qui rejoignent d’ailleurs les principales préoccupations énoncées par les personnels enseignants, professionnels et de soutien, a mentionné Sonia Ethier, présidente de la CSQ, par voie de communiqué. Plus précisément, sur le plan pédagogique, les mesures annoncées […] nous apparaissent pleines de bon sens.»

De son côté, la Fédération des comités de parents du Québec s’est réjouie d’entendre parler de la réussite éducative, mais espérait des mesures plus détaillées pour commencer à soutenir les élèves.

«Il faut agir rapidement, clarifier avec des modalités concrètes et adapter ces mesures à chaque jeune, peut-on lire dans le communiqué. Un plan de réussite individualisé permettrait de connaître les besoins de chaque élève. Les parents ont besoin de savoir où en sont leurs enfants pour pouvoir les accompagner.»

Finalement, l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) a pris acte de cette appel lancé en lien avec le nouveau programme de tutorat. Elle prévoit «offrir sa collaboration au ministère de l’Éducation» pour bien informer ses membres de cette nouvelle initiative.

Ventilation

Par ailleurs, le gouvernement du Québec a présenté les résultats obtenus en lien avec les tests de qualité de l’air effectués dans 330 écoles de la province au cours des dernières semaines.

Le taux moyen de dioxyde de carbone était de 804 ppm, ce qui est en-deçà du maximum autorisé dans le milieu scolaire, soit 1000 ppm.

Toutefois, 3 % des 1369 classes testées ont révélé des résultats problématiques. Selon M. Roberge, des mesures ont déjà été prises pour régler ces situations d’ici le retour des élèves dans les classes.

Il prévoit aussi que toutes les écoles du Québec seront testées pour évaluer le taux de dioxyde de carbone de celles-ci sous la recommandation de la santé publique.

De son côté, le Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique, a abordé la question des purificateurs d’air. Il ne recommande pas l’installation de ceux-ci dans les classes de province, car ils n’ont pas démontré leur efficacité à limiter la transmission dans un lieu fermé.

Bilan lavallois

Avec un bilan de 18 609 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 237 cas en 24 heures. Le total de décès depuis le début de la pandémie augmente à 778 (+5).

Le CISSS de Laval cumule également 15 587 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 2244 cas actifs confirmés (-29) sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 82 sont hospitalisées, dont 20 aux soins intensifs.

74 employés de l’organisation de santé sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Bilan en CHSLD et RPA

13 résidences privées pour aînés (RPA) de Laval et 5 centres d’hébergement et de soins longue durée (CHSLD) sont présentement touchés par la COVID-19. Voici la liste complète de celles-ci :

  • Résidence Boulay : 18 cas et 75 % d’infection;
  • Résidence Roi du Nord : 11 cas et 73 % d’infection;
  • La Pinière : 5 cas et 6 % d’infection;
  • CHSLD Idola-Saint-Jean : 7 cas et 4 % d’infection;
  • Résidence Riviera : 3 cas et 3 % d’infection;
  • Villa Jouvence : 1 cas et 3 % d’infection;
  • Les Marroniers : 21 cas et 2 % d’infection;
  • Domaine des Forges (phase 1) : 5 cas et 2 % d’infection;
  • L’Angélus : 1 cas et 2 % d’infection;
  • Boisé Notre-Dame : 9 cas et 1 % d’infection;
  • Jardin le Renoir : 6 cas et 1 % d’infection;
  • Le Villagia : 2 cas et 1 % d’infection;
  • CHSLD de Laval : 1 cas et 1 % d’infection;
  • Vigi l’Orchidée blanche : 1 cas et 1 % d’infection;
  • Habitations Ararat : 1 cas et 1 % d’infection;
  • Résidence Laval-Ouest : 1 cas et 1 % d’infection;
  • Manoir de la Giraudière : 1 cas et moins de 1 % d’infection;
  • Les Appartements de la Rive : 1 cas et moins de 1 % d’infection.

Par ailleurs, les résidences Boulay et Roi du Nord ont été placées dans la catégorie des RPA en situation critique en raison du taux d’infection.

Situation provinciale

Au Québec, le bilan est maintenant de 223 106 cas et 8606 décès.

  • Laval : 18 609
  • Montréal : 78 534
  • Laurentides : 12 108
  • Lanaudière : 16 381
  • Montérégie : 31 644
  • Capitale-Nationale : 19 217
  • Mauricie – Centre-du-Québec : 10 771
  • Estrie : 8941
  • Outaouais : 5168
  • Chaudière-Appalaches : 9346
  • Bas-Saint-Laurent : 1378
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : 8225
  • Abitibi-Témiscamingue : 493
  • Côte-Nord : 315
  • Nord-du-Québec : 79
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 1660
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 21
  • Nunavik : 29
  • Hors Québec : 183
  • Région à déterminer : 4

Au total, 1403 personnes sont toujours hospitalisées, dont 207 aux soins intensifs.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page