Connectez-vous à nous

Nouvelle entité à deux têtes en désintoxication et réinsertion

lidl opening times today

Actualités

Nouvelle entité à deux têtes en désintoxication et réinsertion

FUSION. L’assemblée générale du 15 juin a permis aux employés de Déclic Action, l’organisme né de la fusion des centres d’hébergement Un foyer pour toi et La Maisonnée Paulette Guinois, de se rencontrer pour la première fois et prendre connaissance d’un rapport annuel attendu.

Commentaires

Le 23 mars, une assemblée de fondation avait officialisé le rachat des actifs de La Maisonnée Paulette Guinois par le centre Un foyer pour toi qui a permis la fusion des deux ressources.

«Cette décision de saine gestion entraîne des économies d’échelle et des mesures nouvelles de redressement financier, d’affirmer Jacques Bernier, directeur général de Déclic Action. L’objectif principal demeure d’assurer la pérennité en harmonisant nos façons de faire.»

Le changement de nom en Déclic Action a été officialisé par le Registraire des entreprises le 17 mai. Déclic pour souligner l’importance pour toute personne de faire un choix et se prendre en main. Action pour l’importance d’entreprendre et maintenir une démarche si une personne veut réussir et atteindre son autonomie.

Nombreuses initiatives

Désormais, on parlera des Pavillons Un foyer pour toi et Pavillon La Maisonnée. En plus d’un seul poste à la direction générale, on a importé plusieurs bonnes pratiques d’un endroit à l’autre, soit faire appel au Centre de bénévolat et moisson Laval, ce qui permet de réduire la facture alimentaire de 30 %, ainsi qu’au regroupement d’achats Commerce solidaire, une économie 12 000 $.

Un seul poste de cuisinière a été supprimé sur le plan de la réduction du personnel.

Embûches surmontées

Dans la dernière année, ce sont 621 personnes, 75 % d’hommes et 25 % de femmes, qui ont utilisé ses services de désintoxication, réinsertion sociale et thérapie dans un climat économique d’austérité.

Rappelons que depuis le 1er mai 2015, l’allocation des prestataires d’aide sociale qui séjournent dans des centres pour toxicomanes est passée de 747 à 200 $ par mois à la suite d’importantes coupures effectuées par le gouvernement Couillard. Cette réforme avait provoqué une chute de 25 % (125 personnes) chez la clientèle touchée par la toxicomanie sur l’île Jésus.

Croissance déjà débutée

«Après cette coupure de 6 M$, une aide financière de 98 000 $ pour trois ans nous a été accordée, raconte Jacques Bernier. Or, le financement des centres est évalué selon le nombre de personnes sur l’aide sociale et le taux d’occupation. C’est pourquoi nous avons éliminé les frais d’admission de 600 $.»

En deux mois, l’achalandage de La Maisonnée, qui demeurait faible, a augmenté de 37 à 50 %. Pour les 2 pavillons, on espère aider 850 personnes par année d’ici 2018.

«La clientèle de La Maisonnée offre, entre autres, une belle capacité de diversifier nos revenus, puisqu’elle provient du privé, des programmes d’aide aux employés, de Service correctionnel du Canada», indique M. Bernier qui compte 35 ans d’expérience dans le domaine de l’économie sociale et communautaire.

La croissance est déjà si amorcée que l’embauche de deux intervenants sera nécessaire en cours d’année. Des ajustements et rénovations ont également été prévus au budget.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page