Connectez-vous à nous

Nouveau projet pour aînés en légère perte d’autonomie

Actualités

Nouveau projet pour aînés en légère perte d’autonomie

Après avoir reçu l’engagement conditionnel de la Société d’habitation du Québec (SHQ), l’organisme Les Habitations Le Repère a confirmé l’avancé de l’immeuble de 10 étages qui s’élèvera au 3270, boulevard Saint-Elzéar, à l’extrémité nord de Chomedey, afin d’accueillir des personnes âgées en légère perte d’autonomie.

Comprenant 141 logements avec services formule «Clé en main», le bâtiment sera développé dans le quadrilatère borné par les boulevards Saint‑Elzéar, Chomedey, Daniel-Jonhson et l’autoroute 440.  Le secteur est desservi par le transport en commun, à quelques minutes de la Cité de la santé et des services de proximité.

La typologie comptera principalement des 3 ½ (129), mais offrira aussi quelques 4 ½ (9) et studios (3).

«C’est l’aboutissement de plusieurs années d’efforts et d’innombrables démarches de consultation, a déclaré Danae Savides, présidente des Habitations Le Repère, lors d’un point de presse tenu au centre de congrès Palace. Des délais trop longs nous ont déjà fait perdre un terrain avantageux. On refuse déjà trop de personnes âgées à faible revenu ayant besoin d’un toit.»

L’organisme a été créé en juillet 2013 par un groupe de citoyens lavallois préoccupé par la situation précaire des personnes aînées et de leur difficulté à se loger de manière adéquate à un coût abordable.

Plus de 27 M$

Si le coût préliminaire d’acquisition est de 23 077 000 $, la réalisation entière du projet, dont le constructeur Gestions GesCam fait équipe avec l’équipe d’architectes Campanella et associés, devrait avoisiner les 27066 331 $.

Par diverses subventions, la SHQ contribue à hauteur de 10 223 880 $, alors que le Ville de Laval donnera 2 809 530 $, sans compter une enveloppe Novoclimat de 248 745 $ et un supplément au loyer pour 70 unités.

L’immeuble sera muni d’un système de protection incendie avec gicleurs. Ce sont 10 % de tous les logements qui seront adaptés au fauteuil roulant et tous pourront l’être au besoin. Un stationnement intérieur, une cuisine collective avec salle à manger et divers salons et espaces communautaires font également partie des plans.

«Vous avez fait un travail colossal, a confié avec vigueur le maire Marc Demers, en rappelant que Laval ne revoit qu’une infime partie des 7 M$ donnés à la CMM (Communauté métropolitaine de Montréal) . Votre projet a été un peu comme une course à obstacles administratifs et de frustration en plus de quatre ans. L’administration doit rendre ça plus agile et facile.»

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page