Connectez-vous à nous
La Casa Santos Poulet Portugais a organisé un concours auprès de sa clientèle pour nommer sa poutine en lice, la «Mo-Cho». (Photo gracieuseté)

Faits divers

Neuf poutines lavalloises pour la Semaine de la Poutine

La 9e Semaine de la Poutine sera de retour du 1er au 7 février à Laval et dans d’autres régions du Québec, ainsi qu’ailleurs au Canada.

Voici les neuf poutines gourmandes dont la population lavalloise pourra se régaler.

La «Poutine Brunch» des 3 Brasseurs: pour commencer la journée du bon pied, la poutine brunch à la Toulouse offerte par ce restaurant est garnie d’une saucisse de Toulouse, oignons caramélisés, fromage camembert et d’un œuf tourné nappé de sauce hollandaise au beurre, sriracha et ciboulette. Une version végétarienne est également offerte, où la saucisse de Toulouse est troquée pour des épinards sautés.

La «Mo-Cho» de la Casa Santos Poulet Portugais: selon Alex Santos, propriétaire du restaurant, il est fréquent de marier poisson et viande dans une même assiette au Portugal. C’est notamment pour cette raison que la Mo-Cho est constituée de croquettes de morue, chorizo, fromage en grains, patate rouge, sauce gravy et sauce piquante ou douce signée Casa Santos. «La morue est un aliment traditionnel au Portugal, et ce, depuis le temps des conquistadors et des navigateurs», partage Alex Santos.

La «Mont Fumé» du Nickel’s Deli: cette poutine rappelle le classique montréalais, le smoked meat. En plus de ses frites, du fromage en grains et de la sauce poutine, le plat est garni de bacon, piment cerise, viande fumée, cornichon, mini sandwich à la viande fumée et moutarde jaune.

La «Poutine Gros Big» du Boustan: cette poutine est parfaite pour toute personne amoureuse des patates à l’ail. Pour encourager la distanciation sociale, Boustan présente une poutine composée de poulet shawarma, bacon fait de poulet, navets marinés, piments forts et, bien sûr, sauce à l’ail.

La «Poulet Bacon Ranch» du Harvey’s: offerte en format moyen, la poutine de luxe est surmontée de poulet croustillant, bacon et vinaigrette ranch.

La «Poutine Classique» de La Belle et La Bœuf: frites, fromage en grains, sauce brune, parce que les classiques ne se démodent pas, dit-on.

La «Philly Cheesesteak Poutine» de Notre-Bœuf-de-Grâce: ce classique des années 1930, composé de steak philly, sauce au fromage, oignons caramélisés et champignons sautés, est réinventé par Notre-Bœuf-de-Grâce et déposé sur un lit de frites maison, fromage en grains et sauce maison.

La «Maximum Poutine» du Bergham: «Une poutine extravagante!», c’est ce que souhaite offrir l’équipe du Bergham. Le restaurant espère gagner son pari en offrant sa poutine composée de poitrine de poulet grillée, galette de hamburger au bœuf, bacon, sauce Maximum au fromage, deux tranches de fromage cheddar, fromage en grains et sauce poutine végétarienne. «C’est une livre de poutine gigantesque!», assure Shabbir, responsable du marketing chez Bergham.

La «Poutine quack» du BRGR & Mac Chomedey: ce restaurant présente un grand classique québécois garni de canard effiloché, oignons croustillants et échalotes.

Prix du public

Après s’en être léché les doigts, les citoyennes et citoyens de Laval sont invités à voter pour leur poutine favorite.

L’année dernière, la poutine «Chorizo Piri-Piri» du restaurant New York Fries, au Carrefour Laval, avait remporté l’un des prix du public.

De plus, la «LAMB Poutine» du Allons Burger a été récompensée par l’entreprise Saputo, présentatrice de l’événement.

Pour plus de détails, cliquez ici.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page