Connectez-vous à nous

Musique du monde pour clore les premières Zones musicales

Culture

Musique du monde pour clore les premières Zones musicales

ÉVÉNEMENT. Plus de 13 000 personnes ont assisté à l’un des 30 spectacles présentés du 15 juillet au 11 septembre dans le cadre des Zones musicales de Laval, dont ceux du grand week-end clôturant cette nouvelle formule de prestations extérieures estivales.

Commentaires

«En excluant la fête de clôture du mois de septembre et comme la programmation de spectacles est déjà en place dans les parcs depuis quelques étés, nous pouvons faire un comparatif avec 2015, d’avancer Catherine Erazola, conseillère en communication à la Ville de Laval. Nous avons noté une augmentation de 15 % des fréquentations.»

Cette année, les responsables de la vie culturelle à la Ville de Laval avaient remodelé ainsi les différents concepts des années passées, que ce soit les Festi’Week-end et le Village des arts au Centre de la nature, ainsi que les soirées musicales du parc des Prairies et du parvis de l’église Sainte-Rose-de-Lima.

Parmi les destinations, on a ajouté la place publique de Sainte-Dorothée, la Berge des Quatre-Vents, dans Laval-Ouest, alors que Saint-François n’était pas en reste avec des visites d’artistes au Théâtre du P’tit Loup et parc du Moulin.

«Les citoyens ont répondu à l’appel tout l’été devant des artistes de grand talent, a indiqué Marc Demers, maire de Laval, lors de la fête de clôture tenue sur le parvis de la Maison des arts (MDA), rendez-vous estival de la musique du monde depuis 2015. La tradition des Zones musicales s’écrit tranquillement.»

Ce dernier week-end festif a également servi d’occasion idéale pour présenter ce secteur lavallois rassemblant la future Place Bell, salle André-Mathieu et MDA, en plus du Collège Montmorency et d’un campus de l’Université de Montréal que l’on identifie comme le futur centre-ville lavallois.

Léger survol

Bet.e and Stef, Marie-Pierre Arthur, Flavia Nascimento, Jacques Kuba Séguin, l’Orchestre symphonique de Laval (OSL) et Alexandre Da Costa ainsi que bien d’autres artistes ont visité les sept zones musicales réparties partout sur l’île Jésus.

Omniprésente dans toutes les zones, la musique du monde a été particulièrement à l’honneur du 9 au 11 septembre alors que se sont succédé en plein air l’OSL et l’ensemble Quartetto Gelato, une Florence K inspirée et une Mélissa Lavergne toute en percussions exotiques et intensité.

Malgré la météo incertaine, les spectateurs se seront déplacés pour festoyer et danser aux rythmes issus des quatre coins de la planète.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page