Connectez-vous à nous

Michel Trottier dévoile ses quatre premiers candidats

lidl opening times today

Actualités

Michel Trottier dévoile ses quatre premiers candidats

En l’espace d’une semaine, le chef de Parti Laval, Michel Trottier, a dévoilé l’identité des quatre premiers candidats qui brigueront à ses côtés les suffrages lors des élections municipales de novembre 2021.

Après Claude Larochelle (Fabreville) et Anne-Marie Bédard (Saint-François), voilà que Pascale Veilleux (Val-des-Arbres) et Jacques Roberge (Sainte-Rose) se lancent à leur tour dans la course.

Ils rejoignent ainsi leur chef et leader de l’opposition qui confirmait sa candidature à la mairie de Laval il y a une quinzaine de jours.

Six mois après avoir remporté l’élection partielle dans Marc-Aurèle-Fortin, Michel Trottier et son équipe repartent officiellement en campagne pour la prochaine année et demie. Incidemment, d’autres candidatures suivront d’ici les prochains jours, affirme le ténor du parti dans un communiqué publié le 15 juin.

Fabreville

Élu en 2017 dans Fabreville, Claude Larochelle a été l’unique voix de l’opposition officielle au conseil municipal jusqu’à la partielle du 24 novembre dernier qui a permis à son chef de venir le seconder à la table des élus.

Claude Larochelle (Photo gracieuseté)

«Claude possède une rigueur de travail sans pareil et maîtrise ses dossiers comme personne au conseil, a déclaré Michel Trottier. Je me compte chanceux de l’avoir à mes côtés et suis persuadé que les gens de Fabreville vont être heureux de savoir qu’il se représente.»
Ingénieur de formation, celui qui a connu une carrière de plus de 30 ans comme gestionnaire au sein d’une grande entreprise poursuit actuellement un retour aux études au programme de maîtrise en urbanisme de l’Université de Montréal.

Père de 3 enfants, M. Larochelle habite le quartier Champfleury depuis plus de 25 ans.

Saint-François

Dans Saint-François, Anne-Marie Bédard défendra les couleurs du parti dont elle a rejoint les rangs dans les mois suivant l’élection de 2017. L’ex-candidate indépendante dans ce district de l’extrême pointe est de l’île avait obtenu 1145 votes pour 23,3 % des suffrages, terminant 2e derrière Éric Morasse qui l’avait remporté avec une majorité de 32,8 % des voix.

Anne-Marie Bédard (Photo gracieuseté)

Femme d’affaires oeuvrant dans le domaine des soins de santé, Mme Bédard explique que les infrastructures de proximité et la vie de quartier autour desquels s’articule le programme du parti l’ont menée à se rallier à l’équipe de Trottier.

L’année dernière, elle fut à l’origine de la mobilisation citoyenne contre le changement de zonage qui allait autoriser la construction d’un poste d’essence en bordure nord de l’avenue Marcel-Villeneuve, entre les rues de l’Harmonie et Mireille, dans Saint-François.

Val-des-Arbres

Dans le district de Val-des-Arbres représenté par le présidente du conseil Christiane Yoakim, Pascale Veilleux est connue pour avoir fondé et animé le groupe citoyen «Voisins Val-des-Arbres», qui regrouperait aujourd’hui près d’un demi-millier de résidents.

Pascale Veilleux (Photo gracieuseté)

Productrice déléguée et directrice de production sur des plateaux de télévision, cette mère de deux enfants de 11 et 9 ans a décidé de poursuivre son implication en politique municipale.

Celle pour qui «les valeurs de partage, d’entraide et de solidarité sont primordiales» soutient que «la politique doit être participative», à savoir que l’exercice du pouvoir doit impliquer les citoyens «dans le processus décisionnel de l’administration municipale».

Sainte-Rose

Président du conseil d’administration de Parti Laval depuis 2018, Jacques Roberge tentera pour sa part de se faire élire dans Sainte-Rose, un quartier qu’il a habité de nombreuses années et où loge toujours le cabinet de conseillers en gestion et fiscalité dont il est l’associé.

Jacques Roberge (Photo gracieuseté)

Au dernier scrutin municipal, il avait brigué sous la bannière de Parti Laval les suffrages dans Renaud qu’Aram Elagoz avait remporté haut la main. M. Roberge avait terminé 3e, 10 votes derrière le candidat d’Action Laval, Antoine Menassa. Au final, il avait amassé 1099 voix pour 20,5 % des suffrages.

Le développement économique est au coeur de l’engagement politique de ce candidat qui en sera à sa 3e campagne électorale successive, lui qui avait été candidat indépendant dans Marc-Aurèle-Fortin en 2013.

Rappelons que la conseillère municipale et membre du comité exécutif Virginie Dufour représente le district de Sainte-Rose depuis que le Mouvement lavallois – Équipe Marc Demers a pris le pouvoir en 2013.

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page