Connectez-vous à nous

Marc Demers et 19 conseillers élus

Actualités

Marc Demers et 19 conseillers élus

« Les résultats ce soir sont l’expression de la démocratie, affirme Marc Demers, chef du parti Mouvement lavallois, qui a été réélu comme maire de Laval dimanche soir. La population a envoyé un message clair à nos adversaires. »

Commentaires

Le maire sortant, Marc Demers, a été réélu avec 46,24 % des voix et un taux de participation de 35,64 %. Son plus proche rival, Michel Trottier, du récent Parti Laval, a obtenu 20,4 % des voix. Les cinq autres candidats ont récolté 33,35 % des votes.

« Je suis habité d’un sentiment de fierté, dit-il. Nous avons été accessibles. Nous avons été transparents. Nous avons travaillé en équipe. Notre participation et notre présence sur le terrain, loin des médias, ont fait la différence. »

En effet, en plus de conserver son siège de maire, M. Demers aura à ses côtés 19 conseillers de Mouvement lavallois sur les 21 sièges disponibles. Il dépasse ainsi ses résultats de 2013, soit 44,2 % des votes et 18 conseillers élus de son parti.

« Les citoyens de Laval nous ont donné un mandat clair : poursuivez dans votre planification et avec ce que vous avez fait à date », s’est-il exclamé lors de son discours de victoire.

19 conseillers élus

Peu après 20h, dès les premières minutes du dépouillement, Marc Demers s’est imposé avec 51,89 % des votes. Au grand plaisir des quelque 200 partisans présents à son local électoral du boulevard de L’Avenir.  La soirée s’est poursuivie en ce sens.

Rapidement, l’annonceur de la soirée a annoncé le nom des candidats de Mouvement lavallois qui occuperaient les postes de conseillers. Au sein de son équipe, Marc Demers siégera donc aux côtés de :

 

·       Éric Morasse dans Saint-François

·       Paolo Galati dans Saint-Vincent-De-Paul

·       Christiane Yoakim dans Val-Des-Arbres

·       Stéphane Boyer dans Duvernay-Pont-Viau

·       Daniel Hébert dans Marigot

·       Sandra Desmeules dans Concordes-Bois-De-Boulogne

·       Aram Elagoz dans Renaud

·       Michel Poissant dans Vimont

·       David De Cotis dans Saint-Bruno

·       Jocelyne Frédéric Gauthier dans Auteuil

·       Isabella Tassoni dans Laval-des-Rapides

·       Sandra El-Helou dans Souvenir-Labelle

·       Vasilios Karidogiannis dans L’abord-À-Plouffe

·       Aline Dib dans Saint-Martin

·       Ray Khalil dans Sainte-Dorothée

·       Nicholas Borne dans Laval-Des-Îles

·       Yannick Langlois dans L’orée-Des-Bois

·       Gilbert Dumas dans Marc-Aurèle-Fortin

·       Virginie Dufour dans Sainte-Rose

Pour la population

Lors de son deuxième mandat, l’ancien policier et enquêteur a l’intention de poursuivre le développement du centre-ville de la troisième ville en importance au Québec.

« Notre plus grand défi sera de développer le centre-ville, tout en conservant l’équilibre avec le développement des quartiers, explique le maire de 66 ans. Chaque quartier a sa personnalité qui doit être conservée. »

Contrairement aux autres candidats, M. Demers considère qu’un gel de taxes est illusoire dans une municipalité dynamique. Il vise une augmentation constante sous le taux d’inflation de la vie courante.

« Le coût de la vie augmente. Par exemple, les salaires de nos équipes augmentent d’environ 2 % par année, justifie M. Demers. S’il y a une tempête de neige majeure, les coûts de déneigement augmentent. Le prix du sel peut aussi augmenter. »

Selon lui, les citoyens peuvent donc s’attendre à une hausse de taxes variant entre 1 % et 1,5 %.

« Laval a la meilleure cote de crédit du Québec et on compte bien la conserver », ajoute le maire.

Parmi d’autres projets, M. Demers et son équipe mettront l’accent sur les Jeux du Québec et l’amélioration du transport en commun.

« Je veux que Laval soit la ville où les gens veulent travailler, s’installer, s’amuser, vivre », rappelle Marc Demers.

Travailler ensemble

Comme lors de son précédent mandat, Marc Demers compte bien rencontrer rapidement les élus des autres partis pour travailler avec eux. La seule condition pour que cette entente fonctionne : ne pas se servir des décisions et des rencontres de travail à des fins politiques.

Le maire sortant, Marc Demers, a été réélu avec 46,24 % des voix et un taux de participation de 35,64 %. Son plus proche rival, Michel Trottier, du récent Parti Laval, a obtenu 20,4 % des voix. Les cinq autres candidats ont récolté 33,35 % des votes.

« Je suis habité d’un sentiment de fierté, dit-il. Nous avons été accessibles. Nous avons été transparents. Nous avons travaillé en équipe. Notre participation et notre présence sur le terrain, loin des médias, ont fait la différence. »

En effet, en plus de conserver son siège de maire, M. Demers aura à ses côtés 19 conseillers de Mouvement lavallois sur les 21 sièges disponibles. Il dépasse ainsi ses résultats de 2013, soit 44,2 % des votes et 18 conseillers élus de son parti.

« Les citoyens de Laval nous ont donné un mandat clair : poursuivez dans votre planification et avec ce que vous avez fait à date », s’est-il exclamé lors de son discours de victoire.

19 conseillers élus

Peu après 20h, dès les premières minutes du dépouillement, Marc Demers s’est imposé avec 51,89 % des votes. Au grand plaisir des quelque 200 partisans présents à son local électoral du boulevard de L’Avenir.  La soirée s’est poursuivie en ce sens.

Rapidement, l’annonceur de la soirée a annoncé le nom des candidats de Mouvement lavallois qui occuperaient les postes de conseillers. Au sein de son équipe, Marc Demers siégera donc aux côtés de :

 

·       Éric Morasse dans Saint-François

·       Paolo Galati dans Saint-Vincent-De-Paul

·       Christiane Yoakim dans Val-Des-Arbres

·       Stéphane Boyer dans Duvernay-Pont-Viau

·       Daniel Hébert dans Marigot

·       Sandra Desmeules dans Concordes-Bois-De-Boulogne

·       Aram Elagoz dans Renaud

·       Michel Poissant dans Vimont

·       David De Cotis dans Saint-Bruno

·       Jocelyne Frédéric Gauthier dans Auteuil

·       Isabella Tassoni dans Laval-des-Rapides

·       Sandra El-Helou dans Souvenir-Labelle

·       Vasilios Karidogiannis dans L’abord-À-Plouffe

·       Aline Dib dans Saint-Martin

·       Ray Khalil dans Sainte-Dorothée

·       Nicholas Borne dans Laval-Des-Îles

·       Yannick Langlois dans L’orée-Des-Bois

·       Gilbert Dumas dans Marc-Aurèle-Fortin

·       Virginie Dufour dans Sainte-Rose

Pour la population

Lors de son deuxième mandat, l’ancien policier et enquêteur a l’intention de poursuivre le développement du centre-ville de la troisième ville en importance au Québec.

« Notre plus grand défi sera de développer le centre-ville, tout en conservant l’équilibre avec le développement des quartiers, explique le maire de 66 ans. Chaque quartier a sa personnalité qui doit être conservée. »

Contrairement aux autres candidats, M. Demers considère qu’un gel de taxes est illusoire dans une municipalité dynamique. Il vise une augmentation constante sous le taux d’inflation de la vie courante.

« Le coût de la vie augmente. Par exemple, les salaires de nos équipes augmentent d’environ 2 % par année, justifie M. Demers. S’il y a une tempête de neige majeure, les coûts de déneigement augmentent. Le prix du sel peut aussi augmenter. »

Selon lui, les citoyens peuvent donc s’attendre à une hausse de taxes variant entre 1 % et 1,5 %.

« Laval a la meilleure cote de crédit du Québec et on compte bien la conserver », ajoute le maire.

Parmi d’autres projets, M. Demers et son équipe mettront l’accent sur les Jeux du Québec et l’amélioration du transport en commun.

« Je veux que Laval soit la ville où les gens veulent travailler, s’installer, s’amuser, vivre », rappelle Marc Demers.

Travailler ensemble

Comme lors de son précédent mandat, Marc Demers compte bien rencontrer rapidement les élus des autres partis pour travailler avec eux. La seule condition pour que cette entente fonctionne : ne pas se servir des décisions et des rencontres de travail à des fins politiques.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Kassandra Martel Journaliste, pigiste

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page