Connectez-vous à nous
(Photo gracieuseté - Émilie Nadeau)

COVID-19

Les employés de la santé devront être vaccinés d’ici le 15 octobre

Le gouvernement du Québec a annoncé que les employés du réseau de la santé devront être adéquatement vaccinés d’ici le 15 octobre, sans quoi ils seront suspendus sans solde.

Cette décision est prise à la suite d’une commission parlementaire et d’un avis formel émis par la Santé publique.

En raison du délai nécessaire de 28 jours entre l’octroi des deux doses, les travailleurs devront s’assurer d’obtenir la première dans les prochains jours afin d’éviter d’être dans l’obligation de s’absenter du travail.

«On ne peut pas accepter que des travailleurs mettent les personnes vulnérables à risque, a mentionné Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, lors d’un point de presse tenu le 7 septembre. […] On a la responsabilité de protéger des personnes vulnérables et notre système de santé.»

Il a également confirmé que le passeport vaccinal s’étendra désormais aux personnes qui iront visiter des patients à l’hôpital, telles que les proches aidantes.

Hausse inquiétante

De son côté, le premier ministre François Legault s’est dit inquiet par la situation actuelle, particulièrement pour le milieu hospitalier.

«La situation est difficile dans les hôpitaux du réseau de la santé, a-t-il noté. […] On manque de personnel, d’infirmières aux soins intensifs. On le voit un peu partout dans les hôpitaux, ça déborde. On a assez de lits, mais on manque d’infirmières.»

Par ailleurs, il ne prévoit toutefois pas reconfiner certains secteurs malgré l’augmentation actuelle de cas actifs, quitte à devoir «apprendre à vivre avec le virus».

M. Legault a conclu son point de presse en félicitant les Québécois pour le taux de vaccination contre la COVID-19 qui pointe maintenant à plus de 87 % de la population âgée de 12 ans et plus ayant reçu au moins une dose.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page