Connectez-vous à nous

Santé

Les auxiliaires en santé réclament leur dû

Les Auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) se sont réunies dans une opération de visibilité, le 26 novembre, à Laval.

Un convoi d’une trentaine de voitures a circulé sur près de deux kilomètres, entre le stationnement de l’ancien supermarché Loblaws de Duvernay, situé au 1950, boulevard de la Concorde, et les bureaux de Francine Charbonneau, députée du comté de Mille-Îles et présidente de la Commission de la santé et des services sociaux.

L’objectif était de dénoncer l’inaction du gouvernement après des mois de négociations pour le renouvellement des conventions collectives.

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) considère les conditions de travail actuelles comme la source des grandes difficultés d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre.

Les ASSS sont également en attente du règlement des plaintes en maintien de l’équité salariale déposées en 2010.

Sur le lieu d’arrivée du convoi d’automobiles, des représentants de la FSSS-CSN et du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CISSS de Laval ont tenu un point de presse.

«Les ASSS, nous sommes précieuses et précieux pour tout le monde, affirme Nathalie Bourque, vice-présidente du STTCISSS Laval, via communiqué. Il n’y a que le gouvernement qui semble nous voir seulement comme une colonne de chiffres qu’on peut couper, sans que ça paraisse trop.» (C.R.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page