Connectez-vous à nous

L’enfant roi Rosalie Vaillancourt

Culture

L’enfant roi Rosalie Vaillancourt

Découverte de l’année au gala de la relève de l’humour, en 2015, habituée de la télévision avec Le Nouveau Show après les succès Web Rosalie et Avant d’être morte, Rosalie Vaillancourt plonge dans l’aventure de la scène avec son premier one-woman-show.

En rodage avec 80 dates programmées à travers le Québec, son spectacle dure un peu plus d’une heure. Elle compte y ajouter quelques chansons et le rendre plus interactif dans son dialogue avec le public.

«Dans Enfant Roi, je veux me présenter, faire découvrir mon univers trash de jeune fille naïve aux gens, raconte l’humoriste de 25 ans. Je suis comme ta petite cousine qui est saoule pour la première fois et qui raconte un peu n’importe quoi de sa vie.»

À entendre Rosalie Vaillancourt, son quotidien n’est que rebondissements successifs en raison d’une personnalité lunatique à souhait.

«Je raconte les choses que j’ai fait sans détour, continue-t-elle. Je parle de mes ex, de gaffes de voyage, sexualité et fausse couche. J’aborde aussi des questions plus sérieuses comme le racisme. J’ai eu un copain noir et la meilleure amie de ma mère était une voisine musulmane; j’ai été témoin à quel point les gens peuvent être déplacés. Quand on mêle mon absurde naïf à de tels sujets, ça passe bien.»

«Mes parents ont toujours été derrière moi à me ramasser. Maintenant, c’est au tour de mon copain et ça risque de durer jusqu’à la fin de ma vie.»

 – Rosalie Vaillancourt

Famille et Phil Roy

La jeune femme rend également hommage à ses parents, un père juge et une mère vétérinaire, elle qui a grandi à Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

«Disons, que les grosses notes à l’école, c’était pas ma force, mais ils ont toujours été là pour moi, ajoute Rosalie Vaillancourt qui a deux sœurs à la fois activités et féministes. Je suis allé en théâtre, au cégep, mais je me suis fait montrée la porte, après que mes profs et amis m’eurent dit d’essayer l’humour. Faire un exercice de diction durant 20 minutes, c’était pas moi!»

C’est l’artiste lavallois Phil Roy qui a accepté de la conseiller avant les auditions de l’École nationale de l’humour. Elle participera d’ailleurs pour une deuxième fois à son gala du ComédiHa cet été.

Rosalie Vaillancourt présente son spectacle «Enfant Roi», les 27 et 28 juillet, à 20h, à l’Annexe 3 de la salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page