Connectez-vous à nous

Le Rocket disputera trois matchs en quatre jours à la Place Bell

lidl opening times today

Rocket de Laval

Le Rocket disputera trois matchs en quatre jours à la Place Bell

HOCKEY. Le Rocket de Laval ne chômera pas au cours de la prochaine semaine en disputant trois rencontres en quatre jours à la Place Bell.

Commentaires

La troupe de Sylvain Lefebvre tentera de grimper au premier rang de la division Nord en affrontant les Marlies de Toronto, le 1er novembre,, à 19h30, à la Place Bell. Elle voudra s’inspirer de sa dernière victoire de 3 à 2, le 28 octobre, contre ces mêmes Marlies.

L’ailier gauche Daniel Carr a enfilé deux buts dans la victoire. Le club affilié aux Canadiens de Montréal a ainsi remporté un 5e match en 10 sorties depuis le début de la présente campagne de la Ligue américaine de hockey (LAH).

Après avoir dominé les deux premières périodes de jeu, à Rochester, le Rocket de Laval s’est effondré dans le dernier vingt, laissant filer une avance de trois buts, le 27 octobre.  Kyle Criscuolo a permis aux Americans de vaincre les troupiers de Lefebvre par le pointage de 4 à 3 en prolongation.

Stephan Leblanc, Peter Holland et Byron Froese ont fait bouger les cordages dans le camp lavallois.

Notons que cette semaine, le Rocket disputera trois matchs en quatre jours à son domicile. Outre Toronto, Laval recevra la visite du Crunch de Syracuse et l’ancien Canadien de Montréal Michael Bournival, les 3 novembre, à 19h30, et le lendemain, dès 15h.

Texte en collaboration avec Stéphane St-Amour.

La troupe de Sylvain Lefebvre tentera de grimper au premier rang de la division Nord en affrontant les Marlies de Toronto, le 1er novembre,, à 19h30, à la Place Bell. Elle voudra s’inspirer de sa dernière victoire de 3 à 2, le 28 octobre, contre ces mêmes Marlies.

L’ailier gauche Daniel Carr a enfilé deux buts dans la victoire. Le club affilié aux Canadiens de Montréal a ainsi remporté un 5e match en 10 sorties depuis le début de la présente campagne de la Ligue américaine de hockey (LAH).

Après avoir dominé les deux premières périodes de jeu, à Rochester, le Rocket de Laval s’est effondré dans le dernier vingt, laissant filer une avance de trois buts, le 27 octobre.  Kyle Criscuolo a permis aux Americans de vaincre les troupiers de Lefebvre par le pointage de 4 à 3 en prolongation.

Stephan Leblanc, Peter Holland et Byron Froese ont fait bouger les cordages dans le camp lavallois.

Notons que cette semaine, le Rocket disputera trois matchs en quatre jours à son domicile. Outre Toronto, Laval recevra la visite du Crunch de Syracuse et l’ancien Canadien de Montréal Michael Bournival, les 3 novembre, à 19h30, et le lendemain, dès 15h.

Texte en collaboration avec Stéphane St-Amour.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page